1

subtil,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

subtil,e(adjectif)

Qui est d'une grande finesse.
Ingénieux, perspicace.

Les synonymes Mediadico de subtil,e :

Les synonymes Word de subtil,e :

Les synonymes WordNet de subtil,e :

Les antonymes de subtil :

gauche, maladroit,e, émousser, épointer, rustaud,e, borne, idiot,e, hébété,e, stupide, ignorant,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> SUBTIL, ILE
Prononciation : sub-til, ti-l'
adj.
Sens 1
Délié, fin, menu, par opposition à grossier, épais.
La matière subtile, matière imaginée par Descartes dans les tourbillons.
Ancien terme de marine. Galères subtiles, galères les plus étroites, surtout à la poupe.
Sens 2
Qui est de nature à pénétrer, à s'insinuer promptement. Le vif-argent est fort subtil. Un poison subtil.
Terme de fauconnerie. Mal subtil, maladie particulière aux faucons, dans laquelle ces oiseaux paraissent toujours être affamés.
Sens 3
Il se dit des sens qui ont de l'acuité, quand on sent, voit, entend ce que les autres ne perçoivent que difficilement. Avoir la vue subtile, l'oeil subtil. Avoir l'ouïe subtile, l'oreille subtile. Le tact est le moins subtil des sens.
Sens 4
Qui est adroit de la main, qui exécute avec une grande dextérité des tours de main, sans qu'on puisse voir comment ils se font. Un subtil voleur. Main subtile pour escamoter. Un joueur de gobelets fort subtil.
On dit à peu près dans le même sens : Le renard est un animal fort subtil ; le singe est subtil.
On dit de même : Ce tour, ce vol est subtil, il est fait avec beaucoup d'adresse.
Sens 5
Qui a dans l'esprit l'adresse exprimée pour la main par subtil.
S. m. Personne subtile.
Sens 6
En parlant des choses, fin, ingénieux, adroit.
Sens 7
Trop raffiné, qui échappe à l'intelligence par un excès de finesse, en parlant des personnes et des choses. Ce que vous dites là est trop subtil pour moi. Un philosophe subtil.
S. m. Ce qu'il y a de subtil. Viser au subtil.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, sûti, sage, spirituel ; bourg. sutil, suti, au fém. sutie ; provenç. subtïl, sotil ; espagn. sutil ; ital. sottile ; du lat. subtilis, qui, selon Corssen, Ausspr. 2e édit. I, 643, est pour sub-telis, de sub, et tela, toile : finement tissé, fin, délicat.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> SUBTIL, ILE
adj.
Qui est délié, fin, menu. Matière subtile. Poussière subtile. Émanation subtile. On a fait évaporer ce qu'il y avait de plus subtil. Trait de pinceau, trait de plume fort subtil.

Il se dit aussi de Certaines choses qui sont de nature à pénétrer, à s'insinuer promptement. Venin subtil. Poison subtil. Le vif-argent est fort subtil.

Il signifie encore Qui perçoit finement, qui distingue les choses les plus fines à saisir. Avoir la vue subtile, l'oeil subtil, l'ouïe subtile, l'oreille subtile. Avoir des sens très subtils. Le tact est le moins subtil de tous les sens.

SUBTIL signifie, au figuré, Qui est plein de finesse, d'ingéniosité, de pénétration. Un esprit subtil. Un raisonneur subtil. Un critique subtil. Le renard est un animal subtil.

Il se dit également des Choses où l'on montre de la finesse, de l'ingéniosité, de la pénétration. Pensée subtile. Argument subtil. Interprétation subtile. Réponse subtile.

Il signifie encore Qui est trop raffiné, qui échappe à l'intelligence par un excès de finesse. Ce que vous dites là est trop subtil pour moi. Cela est bien subtil, le crains que vos auditeurs n'aient de la peine à le bien comprendre. Ce raisonnement est plus subtil que solide.

4

Anagrammes de subtil,e

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de subtil,e