1

trancher

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

trancher(verbe transitif)

Séparer en coupant.
{sens figuré} Décider, résoudre.

Difficultés orthographiques
trancher dans le vif.

Les synonymes Mediadico de trancher :

Les synonymes Word de trancher :

7 : tourner

Les synonymes WordNet de trancher :

Les antonymes de trancher :

ajouter, souder, suturer, agrandir


2

Définition du dictionnaire Littré

> TRANCHER
Prononciation : tran-ché
v. a.
Sens 1
Séparer en coupant. L'acier de Damas tranche le fer.
Absolument. Ce couteau tranche comme un rasoir.
Trancher le placage, couper le bois en feuilles minces.
Trancher dans le vif, se dit d'un chirurgien qui coupe dans une partie que la gangrène n'a pas encore atteinte.
Fig. Trancher dans le vif, rompre tout à coup des relations nuisibles, ou prendre des mesures énergiques dans une affaire.
Sens 2
Absolument, découper.
Sens 3
Fig. Couper, ôter, interrompre comme par le fer.
Poétiquement. Mettre fin à la vie.
La Parque a tranché ses jours, le il de ses jours, il est mort.
Sens 4
Fig. Décider, résoudre. Trancher le noeud de la difficulté. Trancher une question.
Sens 5
Abréger, couper court, mettre brusquement fin.
Trancher le mot, appeler hardiment une chose par son nom ; dire sans détour ce qu'on veut dire.
Le trancher net, dire tout franc et sans déguisement.
Sens 6
Terme de verrerie. Appuyer le verre fondu contre l'extrémité du mors de la canne.
Terme de métallurgie. Forger un métal sur la partie droite de la panne du marteau.
Sens 7
V. n. Fig. Décider hardiment.
Sens 8
Abréger, couper court.
Elliptiquement. Tranchons là, ne discutons pas davantage.
Trancher court, terminer en peu de mots une conversation, un discours.
Trancher net, s'expliquer avec quelqu'un en peu de mots et sans ménagement.
Sens 9
Trancher du, se donner des airs de, en ce sens que ces airs seront péremptoires, avantageux, tranchants.
Trancher du grand, faire le grand personnage.
Sens 10
Passer d'une couleur vive à une autre couleur vive, sans aucune nuance ni adoucissement.
Fig. Cette pensée, cette phrase tranche dans son discours, elle a un caractère trop différent de ce qui précède et de ce qui suit.
Terme de teinturier. Se dit du drap teint en pièce, dont l'intérieur, lorsqu'on le coupe, paraît d'une nuance beaucoup plus faible.
Sens 11
Se trancher, v. réfl. Être tranché. Ces branches se tranchent avec un sécateur.
REMARQUE
On lit dans Corneille : Du plus grand des mortels j'ai vu trancher le sort, Pomp. II, 2. Voltaire a blâmé cette phrase, disant qu'on ne tranche point un sort ; mais cela est trop rigoureux, puisqu'on dit trancher la destinée.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Génev. trancher, tourner, se cailler : le lait a tranché ; provenç. trencar, trenchar, trinquar ; catal. trencar ; anc. esp. trinchar ; esp. mod. et portug. trincar ; ital. trinciare. Origine incertaine. Diez rejette truncare, les formes romanes y répugnant. Il rejette également transcindere et transsecare. Mais, Langensiepen ayant proposé une forme non latine interimicare, dérivée de interimere, Diez est conduit à proposer internecare (internecare culmum, dans Prudence, faire mourir le chaume) : internecare donnant entrencar, qui se trouve en effet dans le provençal, puis trencar, comme si le en tombé avait été la préposition en Cela est très peu sûr. Voyons les faits positifs. Truncare ou trunciare ont donné en français trencher, comme voluntatem a donné volenté et unquam a donné anc ; réciproquement, on a un exemple de en latin transformé en un français, fregunder de frequentare. De plus on trouve trenson à côté de tronçon, troncher à côté de trencher, et tronche à côté de trenche. Tout montre donc que trencher a son origine dans truncare. Passons au provençal : nous y avons trenso à côté de tronso, et anc de unquam ; on peut donc admettre que, là aussi, l'un de truncare s'est changé en en. Mais l'in de l'espagnol et de l'italien fait une grosse difficulté. Le provençal montre une transition ; car il dit à la fois trencar et trinquar (la forme en in n'est pas absolument étrangère au français ; voy. trainchiement à l'historique de TRANCHÉMENT). D'ailleurs le changement de l'un latin en in n'est pas sans exemple dans le domaine roman, puisqu'il y a en français ainc de unquam. L'in provençal, dérivé de en, aura déterminé l'in de l'espagnol et de l'italien. En résumé, le français vient de truncare, et il est probable que les autres formes romanes en viennent aussi.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
TRANCHER. - ÉTYM. Ajoutez : En confirmation de l'origine de trancher dans le latin truncare, on doit citer la forme troinchier : XIIIe s.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> TRANCHER
v. tr.
Couper net, séparer en coupant. Trancher la tête à quelqu'un. Ce couteau tranche comme un rasoir.

Fig. et poétiquement, La Parque a tranché ses jours, le fil de ses jours, Il est mort.

TRANCHER s'emploie aussi figurément. Trancher la difficulté, le noeud de la difficulté, Résoudre tout d'un coup une question difficile; lever tout d'un coup un obstacle, une difficulté.

Trancher le mot. Voyez MOT.

Absolument, Trancher court, Terminer en peu de mots une conversation, un discours. Trancher net, S'expliquer avec quelqu'un en peu de mots et sans ménagement.

Absolument, Trancher dans le vif, Rompre tout à coup des relations nuisibles, ou Prendre des mesures énergiques dans une affaire.

TRANCHER s'emploie encore absolument et signifie Décider hardiment. Il fait le docteur, il décide, il tranche sur tout. C'est trancher bien légèrement sur une question importante.

Trancher du grand seigneur, du bel esprit, etc., Faire le grand seigneur, le bel esprit, etc.

TRANCHER signifie aussi Faire un contraste, une opposition sans nuance. Ces couleurs tranchent. Ce cramoisi tranche trop auprès du vert, sur le vert.

Cette pensée, cette phrase tranche dans son discours, dans son écrit, Elle est d'un caractère très différent de ce qui précède et de ce qui suit.

Le participe passé
TRANCHÉ s'emploie adjectivement et se dit, en termes de Blason, d'un Écu partagé en deux parties par une ligne oblique tirée de l'angle dextre du chef au côté senestre de la pointe.

4

Anagrammes de trancher

Nombre de lettres :

Mots précédents
tranche
tranchée
tranchefile

Mots suivants
tranchet
trancheur
trancheuse