1

travailler

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

travailler(verbe intransitif, verbe transitif)

Faire un ouvrage.
Exercer un métier, une profession.
En parlant du bois, se déformer.
Fermenter.

Travailler le bois façonner, appliquer son travail à.
Agir sur: travailler les esprits.

Faire souffrir. Ex: ses douleurs le travaillent.

Difficultés orthographiques
travailler à façon.

Les synonymes Mediadico de travailler :

3 : vin: fermenter.

Les synonymes Word de travailler :

Les synonymes WordNet de travailler :

Les antonymes de travailler :

chômer


2

Définition du dictionnaire Littré

> TRAVAILLER
Prononciation : tra-va-llé, ll mouillées, et non tra-va-yé
v. a.
Sens 1
Causer du malaise, de la souffrance physique.
Fig.
Sens 2
Tourmenter, inquiéter.
Se travailler l'esprit, l'imagination, s'inquiéter, se tourmenter.
Sens 3
Occuper, préoccuper.
Sens 4
Agiter, exciter au mécontentement, à la révolte. Travailler les esprits, le peuple, l'armée.
Sens 5
Travailler un pays en finance, se disait pour exercer avec rigueur les droits du fisc.
Sens 6
Travailler un cheval, le manier ou le fatiguer.
Travailler un cheval aux quatre coins ou de quart en quart, lui faire faire un tour à chaque coin du carré de la volte, en marquant toujours ce même carré sans s'arrêter.
Travailler un cheval ferme à ferme, manier un cheval sans bouger de place, comme au piaffer.
Travailler un cheval dans la main ou de la main à la main, le changer de main ; le conduire par le seul effet de la bride.
Sens 7
Façonner la pierre, un métal, etc.
Les boulangers disent dans un sens analogue : travailler la pâte.
Il se dit semblablement des agents naturels.
Populairement. Travailler les côtes à quelqu'un, le maltraiter.
Sens 8
Soigner, exécuter avec soin. Travailler un mémoire, une affaire.
Sens 9
V. n. Se donner de la peine pour exécuter quelque chose, faire un ouvrage. Travailler de corps, d'esprit. Travailler à la terre. Travailler à un tableau.
Fig. et par plaisanterie.
Travailler en grand, travailler sur un vaste plan, d'après des idées étendues, générales.
Sens 10
Plus spécialement, avoir de l'occupation, de l'ouvrage, en parlant de ceux qui exercent une profession mécanique ou industrielle. Les maçons travaillent très peu en hiver.
Fig.
Sens 11
Terme de mécanique. Se dit d'une machine en mouvement et produisant un effet utile, et aussi de la vapeur.
Il se dit, en un sens analogue, des agents naturels.
Sens 12
Terme de musique. Se dit d'une partie qui a beaucoup à faire.
Sens 13
Travailler de rivière, ramollir une peau par le moyen de l'eau.
Travailler à la main, former le corps d'un cierge avec de la cire qui n'a pas été fondue.
Sens 14
Terme de marine. Deux ou plusieurs cordages travaillent ensemble ou séparément, selon que leur effort est égal et réuni ou séparé.
Sens 15
Il se dit du compte qu'un ministre rend au prince, qu'un commis rend au ministre, etc.
Sens 16
Fig. Travailler pour, travailler contre, diriger ce qu'on fait pour, contre quelqu'un ou quelque chose.
Sens 17
Fig. Travailler à, s'occuper de, tendre à.
Travailler à, signifie aussi s'occuper de, pour amender.
Sens 18
En parlant du bois, se déjeter. Cette poutre, cette porte travaille.
Terme de maçonnerie. Se dit d'un bâtiment mal construit dont les murs bouclent et sortent de leur aplomb.
Dans l'exploitation des mines, il se dit d'un toit qui s'affaisse tout doucement.
Sens 19
Se dit des pièces d'une machine qui supportent le plus grand poids, la plus forte pression.
Sens 20
Terme de marine. Supporter un grand effort, souffrir des mouvements violents qu'imposent le roulis et le tangage. Un navire travaille à l'ancre ou sous voile. Une ancre travaille, quand le câble en éprouve une tension très grande. Un cordage travaille quand il est fortement tendu par le vent, la mer, le cabestan, etc.
Sens 21
Son estomac travaille, il a de la peine à digérer.
Sens 22
En parlant du vin, des liqueurs, etc. fermenter. Quand la vigne est en fleur, le vin travaille.
Terme de peinture. Se dit des couleurs qui changent avec le temps.
Fig. Sa tête, son esprit travaille, il est fortement agité, préoccupé.
Sens 23
Produire un revenu, en parlant d'argent placé en spéculations, en prêts, etc.
Sens 24
Se travailler, v. réfl. Être travaillé, façonné. Cette substance ne se travaille pas facilement.
Sens 25
Se fatiguer.
Sens 26
Faire des efforts, se tourmenter.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Travail ; provenç. trebalhar, trebailhar ; espagn. trabajar ; portug. trabalhar ; ital. travagliare. Travailler a eu le sens de voyager ; sens qui se lie à celui de peine, de fatigue ; c'est de cette acception que dérive l'anglais to travel, voyager.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> TRAVAILLER
v. tr.
Tourmenter, soumettre à une gêne, causer de la peine. Cette fièvre le travaille cruellement. J'ai fait un rêve qui m'a travaillé toute la nuit. L'inquiétude, la jalousie le travaille. Il se travaillait inutilement à chercher la pierre philosophale. Se travailler l'esprit, l'imagination.

Travailler les esprits, le peuple, l'armée, Les agiter, les exciter au mécontentement, à la révolte.

Travailler un cheval, Le contraindre à certains exercices. Ce cheval a été trop travaillé.

TRAVAILLER signifie encore Soumettre une matière à un travail, la façonner. Ces gens-là travaillent bien le fer, le bois. On ne peut pas mieux travailler le marbre. Le boulanger travaille la pâte pour faire du pain.

Il signifie encore Soigner, exécuter avec soin. Vous n'avez pas assez travaillé ce mémoire. Il faudrait un peu plus travailler votre style. Travailler ses vers.

Il signifie familièrement Étudier. Travailler le piano, le violon.

TRAVAILLER s'emploie aussi comme verbe intransitif et signifie Se donner de la peine, faire un effort soutenu pour exécuter quelque chose; faire un travail, un ouvrage. Travailler sans relâche. Travailler assidûment. Travailler nuit et jour. Travailler à la journée, aux pièces. Travailler pour soi. Il se tue à travailler. Travailler utilement. Il est en âge de travailler. Travailler à un ouvrage. Travailler à sa vigne. Travailler à l'aiguille. Il travaille bien de son métier. Travailler en chambre.

Il signifie encore Avoir de l'occupation, de l'ouvrage et se dit de Ceux qui exercent quelque profession mécanique ou industrielle. De nombreux ouvriers n'ont pas travaillé de tout cet hiver. Par extension, Cette usine travaille à plein.

Cette machine travaille, Elle est en mouvement et produit un effet utile.

Faire travailler son argent, Le placer, lui faire produire intérêt. Son argent travaille sans cesse, Il est continuellement replacé, il produit toujours un nouvel intérêt.

TRAVAILLER À signifie S'occuper de, s'efforcer de. Travailler à son salut, à sa fortune. Travailler au bonheur des hommes. Travailler à la ruine de quelqu'un. Il travaille à les réconcilier.

Il se dit encore du Vin, de la bière et des autres liquides qui fermentent. Ce vin a travaillé.

Fig., Son esprit travaille, sa tête travaille, Son esprit, sa tête fermente, est dans une sorte d'agitation causée par quelque projet, par quelque ouvrage.

TRAVAILLER se dit également des Matériaux de construction qui subissent un effort, qui se déforment sous l'action de l'humidité, de la chaleur, etc. Ce mur a travaillé. Ce parquet, cette porte a travaillé. Le bois travaille. Cette poutre a travaillé.

Le participe passé
TRAVAILLÉ s'emploie adjectivement dans les divers sens du verbe. Un homme travaillé de la fièvre, de la goutte, de la pierre. Un cheval trop travaillé. Ouvrage bien travaillé. Style travaillé.

Ce cheval a les jambes travaillées, Il a les jambes fatiguées, ruinées par le travail.

4

Anagrammes de travailler

Nombre de lettres :