1

trompe

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

trompe(nom féminin)

Difficultés orthographiques
peinture en trompe l‘oeil.

Les synonymes Mediadico de trompe :

1 : nez: suçoir.

Les synonymes Word de trompe :

17 : ruse, finasser

Les synonymes WordNet de trompe :

Les antonymes de trompe :

documenté,e, désabusé,e, détromper, tuyauté, éclairé,e, averti,e, avisé,e, réveiller, dit, menace, annonce, informe, instruit,e, signifié, référé, signalé,e, préface, alerte, remarque


2

Définition du dictionnaire Littré

> TROMPE
Prononciation : tron-p'
s. f.
Sens 1
Terme vieilli. Trompette.
L'emploi en est resté dans la locution suivante : Publier à son de trompe, annoncer quelque chose au public, après l'avoir averti par le son d'une trompette.
Fig Publier une chose à son de trompe, l'annoncer à beaucoup de personnes, la divulguer.
Sens 2
Particulièrement. Instrument à vent composé d'un tuyau de cuivre ou d'argent tourné en cercle et dont on se sert à la chasse, dit aussi cor de chasse. Sonner de la trompe.
Fig.
Sens 3
Petit instrument de fer qui a une languette au milieu et dont on tire du son en le mettant entre les dents, et en touchant la languette avec le bout du doigt ; on l'appelle plus ordinairement guimbarde.
Sens 4
Nez prolongé de l'éléphant, qui se recourbe à volonté, par comparaison de forme avec une trompette. L'éléphant se sert de sa trompe comme d'une main.
Prolongement du nez du tapir.
Sens 5
Suçoir charnu, rétractile et protractile de certains insectes diptères.
Sens 6
Espèce de tuyau armé de petites dents, que possèdent quelques mollusques.
Sens 7
Espèce de coquille de mer en spirale.
Sens 8
En architecture, portion de voûte en saillie, qui supporte une encoignure, une tourelle. On vient d'étayer rue Radziwil cette fameuse trompe ou console en pierre, qui tient suspendu, au-dessus du trottoir oriental de la susdite rue, l'angle nord-ouest de la galerie dorée de la Banque de France, l'Universel, 26 sept. 1869.
Trompe de voûte, pierre ronde faisant partie des voussoirs d'une niche.
Terme de menuiserie. Partie saillante en angle dont le dessous est échancré en creux.
Sens 9
Terme d'anatomie. Trompe d'Eustache, canal en partie osseux, en partie fibro-cartilagineux et membraneux, dont une des extrémités se prolonge jusque dans la cavité du tympan, et dont l'autre, plus évasée, s'ouvre à la partie latérale et supérieure du pharynx.
Trompe de Fallope, nom donné à deux conduits longs de 10 à 13 centimètres, qui naissent chacun de l'un des angles supérieurs de la matrice, et se portent à l'ovaire correspondant.
Sens 10
Machines soufflantes employées dans quelques forges ; elles se composent d'un canal vertical par lequel l'air est entraîné et conduit en un réservoir, par une chute d'eau.
Sens 11
Chez les artificiers, espèce de pot à feu.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. tromba, trompa ; ital. tromba. D'après Diez, qui pense que l'anc. haut-allem. trumpâ, trompe, est d'origine romane, tromba représente le latin tuba, trompette, avec le renforcement d'une r, comme dans tronare, pour tonare ; il remarque en confirmation que l'ital. tromba a aussi, comme le latin tuba, le sens de conduit, tube. Mais les intermédiaires manquent.
> TROMPE
Prononciation : tron-p'
s. f.
Nom, en Bretagne, du sabot, jouet d'enfant.
ÉTYMOLOGIE
Espagn. trompa, trompo ; du lat. turbo, toupie ; ce que Diez regarde comme possible, bien que le genre ne coïncide que dans trompo.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> TROMPE
n. f.
Instrument à vent, ordinairement de cuivre et recourbé, dont on se sert à la chasse pour sonner. Emboucher la trompe. Sonner de la trompe. Une trompe de chasse.

Il se dit pour Trompette, dans cette phrase : Publier à son de trompe, Publier quelque chose au son de la trompette.

Fig. et fam., Publier une chose à son de trompe, L'annoncer à grand fracas, la raconter à beaucoup de gens, afin qu'elle se divulgue.

TROMPE désigne aussi le Prolongement du nez chez l'éléphant, qui s'allonge et se recourbe pour divers usages. L'éléphant se sert de sa trompe comme d'une main.

Il se dit, par analogie, du Prolongement du nez du tapir.

Il se dit également de la Bouche de certains insectes, avec laquelle ils sucent et tirent ce qui est propre pour leur nourriture.

En termes d'Anatomie, il se dit de Certains conduits recourbés et évasés. Trompe d'Eustache, Canal de communication entre la bouche et le tympan de l'oreille. Trompe de Fallope, Chacun des deux conduits qui partent du fond de la matrice et aboutissent aux ovaires.

En termes d'Architecture, il désigne une Portion de voûte en saillie, servant à passer du plan carré au plan octogonal, à porter une voûte, une tourelle, etc. Trompe en angle. Trompe en niche. Trompe en tour ronde.

En termes de Physique, il se dit d'un Appareil servant à faire le vide. Trompe à eau.

4

Anagrammes de trompe

Nombre de lettres :
5

Usages de trompe

trompe


1 :

Trompe préhensile, tactile, courte, non préhensile.
Trompes utérines.
Trompe de chasse.
Trompe de brume d' un bateau.
Trompe de voûte.
Trompe d‘Eustache.
Trompes de Fallope.
Trompes de l' utérus.
Trompe d‘ un éléphant, d‘ un tapir.
Trompe d‘ un chasseur, d‘ un berger.
Trompe des proboscidiens, des papillons, des mouches.
Trompes à eau, à mercure.
Trompe qui pompe, refoule, aspire quelque chose.
Trompe qui reçoit l' oeuf.
Trompe qui supporte une tourelle en encorbellement.
Longue, petite trompe.
Pavillon de la trompe.
Embouchure, tube d‘ une trompe.
Infection, ligature, inflammation, obturation des trompes.
Coupole sur trompes.
À son de trompe.
Annoncer quelque chose à grands sons de trompe.
Appeler quelqu‘un à son de trompe.
Aspirer quelque chose avec une( ou sa) trompe.
Ligaturer les trompes.
Posséder une trompe.
Proclamer quelque chose à son de trompe.
Sonner de la trompe.
Sonner d‘ une trompe.