1

vert,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

vert,e(adjectif)

Qui est de la couleur de l'herbe, des feuilles des arbres au printemps.
Qui a encore de la sève. Ex: bois vert.


Fruit vert qui n'est pas arrivé à maturité.

un homme encore vert {sens figuré} Qui a de la vigueur, de la jeunesse.
Sévère, vif: verte réprimande.

Grivois, argotique.
{nom masculin} La couleur verte.

Se mettre au vert aller à la campagne.

Difficultés orthographiques
le chêne vert.

Homonymes - paronymes
vair( fourrure de petit-gris).
ver( animal).
verre( corps transparent. Récipient).
vers( ligne en poésie).
vers( en direction de. Environ).

Les synonymes Mediadico de vert,e :

1 : rude: sévère.

Les synonymes Word de vert,e :

7 : olive

Les synonymes WordNet de vert,e :

Les antonymes de vert :

blet, f.blette, mur, sec, f.sèche


2

Définition du dictionnaire Littré

> VERT, ERTE
Prononciation : vêr, vèr-t'
adj.
Sens 1
Qui est de la couleur de l'herbe et des feuilles des arbres. Drap vert.
Bonnet vert, bonnet que portaient les banqueroutiers.
Sauce verte, sauce qui a pour base du jus d'épinards.
Huîtres vertes, huîtres qui ont pris cette coloration dans le parc, grâce à une nourriture particulière.
Vert comme pré, très vert.
Régime vert, régime des solipèdes mis au vert, voy. ci-dessous VERT, n° 13. La durée moyenne du régime vert est de vingt à vingt-cinq jours.
Sens 2
Par extension, en parlant des arbres et des plantes, qui a encore de la séve. Cet arbre n'est pas mort, il est encore vert.
Bois vert, bois qui n'a pas perdu toute son humidité depuis qu'il a été coupé.
Fig.
Sens 3
Pierres vertes, pierres fraîchement tirées de la carrière.
Morue verte, morue qui n'a pas été séchée.
Morue verte se dit aussi quelquefois des morues qui ont naturellement la couleur verte.
Ivoire vert, voy. IVOIRE.
Terme de corroyeur. Des cuirs verts, peaux non préparées.
Sens 4
Qui n'a pas achevé de mûrir, qui a encore de l'acidité. Des fruits verts.
Vin vert, vin qui n'est pas encore assez fait.
Pois verts, pois nouveaux, par opposition aux pois qui se gardent secs.
Fig. Il trouve les raisins trop verts, il dénigre et fait semblant de dédaigner ce qu'il ne peut obtenir.
Entre deux vertes une mûre, voy. MÛR.
Fig. Il en donne de bien vertes, il débite des choses exagérées, fausses, mensongères.
Sens 5
Fig. Il se dit du jeune âge que l'on compare à la verdure du printemps. La verte jeunesse.
Il se dit aussi des personnes.
Vert galant, voy. GALANT, n° 7.
Fig. Cet homme a la tête verte, c'est une tête verte, il est brusque et évaporé.
Sens 6
Fig. Il se dit de l'âge avancé qui conserve de la vigueur. Une verte vieillesse.
Il se dit aussi des personnes.
Sens 7
Décisif, qui ne marchande pas.
Dans le même sens, en parlant des choses. Une verte réprimande.
Sens 8
Langue verte, parler voisin de l'argot, et dans lequel on emploie des locutions n'ayant guère de sens que pour ceux qui y sont initiés.
Sens 9
S. m. La couleur verte. Vert de mer, vert brun, vert d'émeraude, vert-dragon, vert-pré. Dans ce livre immortel [Clarisse Harlowe], comme dans la nature au printemps, on ne trouve point deux feuilles qui soient d'un même vert, Dider. Él. de Richardson.
Taille en vert, voy. TAILLE, n° 2.
Faction des verts, partisans de ceux d'entre les conducteurs de chars qui étaient habillés de vert.
Vert-pomme, couleur de pomme. Des étoffes vert-pomme.
Sardines en vert, celles qu'on ne couvre que d'un peu de sel.
Sens 10
Terme de physique. L'une des sept couleurs du spectre solaire ; c'est la quatrième ; elle est placée entre le jaune et le bleu, qui semblent lui donner naissance par leur mélange.
Sens 11
Vert des plantes, voy. CHLOROPHYLLE.
Sens 12
Il se dit des différentes couleurs vertes préparées pour la peinture ou la teinture.
Vert de composition, vert secondaire, composé avec le jaune et le bleu ; le vert d'eau. le vert de mer, le vert de Saxe sont des verts de composition.
Vert d'iris, couleur tirée des feuilles de l'iris.
Vert de montagne, vert de Hongrie, carbonate de cuivre. Le vert de montagne sert à peindre en vert d'herbe.
Vert d'oie, espèce de massicot qu'on appelle aussi massicot pied d'oie.
Vert de Scheele, couleur formée principalement d'arsénite de deutoxyde de cuivre.
Sens 13
Nom vulgaire des fourrages herbacés avant leur dessiccation, qu'on donne à manger aux bêtes, soit à l'écurie, soit sur place. Le vert, renfermant beaucoup d'eau de végétation, est compté parmi les aliments peu substantiels.
Mettre au vert, donner le vert, faire prendre le vert, s'entend de l'alimentation exclusive, pendant un temps donné, avec du vert, pour des animaux qui se nourrissent habituellement de fourrages secs ; ces expressions ne sont guère employées que lorsqu'il s'agit de solipèdes.
Fig. Manger son blé en vert, couper ses blés en vert, manger son revenu d'avance.
Fig. Prendre sur le vert, prendre même ce qui n'est pas mûr, n'être pas timide.
Laisser sur le vert, laisser sur le pré comme on fait pour les toiles qu'on blanchit.
Fig. Laisser sur le vert, abandonner.
Sens 14
Le vert se dit, dans quelques expressions proverbiales, de ce qui conserve encore de l'humidité, en parlant de végétaux, de bois.
Jouer au vert, jouer un certain jeu qui était en usage dans le mois de mai ; ceux qui le jouaient devaient porter, tout le mois, une feuille verte cueillie le jour même ; chaque joueur, pris sans être muni de cette feuille, était puni de quelque amende.
Fig. Prendre quelqu'un sans vert, le prendre au dépourvu.
Fig. Employer le vert et le sec dans une affaire, employer toutes ses ressources pour la faire réussir : métaphore prise de ceux qui, pour faire un grand feu, y mettent le bois vert et le sec.
Sens 15
Acidité du vin qui n'est pas encore fait. Le vert du bon vin se tourne en séve.
Sens 16
Nom de certaines roches, marbres, substances.
Vert antique ou vert d'Égypte, se dit d'un marbre précieux qu'employaient quelquefois les anciens et qui est devenu fort rare.
Vert de Brunswick, protochlorure de cuivre.
Vert campan, marbre vert campan, sorte de marbre de la vallée de Campan [Pyrénées].
Vert de chrome, oxyde de chrome.
Vert de Corse, roche susceptible d'un beau poli.
Vert de cuivre, la malachite fibreuse.
Vert de Florence, marbre vert antique.
Vert de Gênes, sorte de marbre.
Vert de mer, roche à base de serpentine, fort tendre, d'une couleur verte assez obscure, tachetée de différentes couleurs.
Vert de Suse, marbre du Piémont.
Sens 17
Terme de zoologie.
Le turde bronzé (insectivores) de Linné qu'on trouve au Sénégal, est appelé merle vert doré, et plusieurs autres oiseaux reçoivent la même épithète, LEGOARANT.
Vert doré, nom vulgaire de la noctuelle chrysite, lépidoptères nocturnes, habitant l'Europe.
Vert blanc, poisson du genre spare.
Vert des bois, vert des dames, vert des orties, trois espèces d'agarics.
Sens 18
Verte bonne, nom, en Normandie, de la prune de reine-claude.
Verte longue, nom de plusieurs variétés de poires sucrées. Il y aussi la verte longue panachée.
Sens 19
S. f. Verte, nom vulgaire d'une couleuvre.
Très verte, espèce de couleuvre.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, vard, au fém. varde, varte ; bourguig. var, vord, vorde ; wallon, ver, au fém. vett ; provenç. vert ; catal. verd ; espagn. et ital. verde ; du lat. viridis, que Eugène Burnouf rattache au zend zairi, sanscr. harit ; grec. Harit tient à la racine ghar, oindre, et de là faire briller, briller comme une chose enduite de beurre ; d'où le sens de couleur jaune, verte.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE VERT. Ajoutez :
Sens 20
Le vert de Chine, sorte de couleur verte.
Vert de Paris, l'arsénite de cuivre.
Sens 21
Couper sur le vert, cueillir un fruit avant la maturité.
XVIe s. Ajoutez :
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> VERT, ERTE
adj.
Qui est d'une couleur semblable à celle des feuilles, des herbes. Drap vert. Satin vert. Lunettes vertes. Sous la verte feuillée. Vert comme pré. Tout est vert au printemps. Des arbres toujours verts. Sauce verte.

Il se dit aussi des Arbres, des plantes qui ont encore quelque sève, du bois qui n'a pas encore perdu son humidité naturelle depuis qu'il est coupé. Cet arbre n'est pas mort comme vous le dites, il est encore vert. Du gazon encore vert. Ce bois ne brûlera pas, il est trop vert.

Haricots verts. Voyez HARICOT.

Pois verts, Pois nouveaux.

Fig., Il est encore vert, c'est un homme encore vert se dit d'un Homme âgé qui a encore de la vigueur. On dit aussi : Une verte vieillesse, Une vieillesse saine et robuste.

Cuir vert, Celui qui n'a pas été corroyé.

Morue verte. Morue qui n'a pas été séchée.

VERT signifie aussi Qui n'a pas encore la maturité requise. Ces fruits sont trop verts pour les cueillir. Des raisins encore tout verts.

Vin vert, Vin qui n'est pas encore assez fait.

Prov. et fig., Les raisins sont trop verts ou Ils sont trop verts se dit pour railler les personnes qui font semblant de dédaigner ce qu'elles ne peuvent obtenir.

VERT Signifie encore figurément Qui est vif, âpre, rude. Une verte réprimande.

Langue verte, Langage libre et cru, voisin de l'argot.

Vert galant, Homme entreprenant qui aime beaucoup le plaisir et les femmes.

VERT est aussi nom masculin et désigne la Couleur verte, la couleur des feuilles. Vert foncé. Gros vert. Vert d'eau. Vert pré. Vert tendre. Vert émeraude. Vert pomme. Vert bouteille. Cela tire sur le vert. Le vert repose la vue.

Il se dit spécialement de Différentes couleurs vertes préparées pour la peinture ou la teinture. Vert de chrome. Vert Véronèse.

Il se dit encore de Certaines roches, de certains marbres. Vert antique. Vert de Corse.

Il se dit aussi des Herbes qu'on fait manger vertes aux chevaux. Mettre des chevaux au vert. Faire prendre le vert à des chevaux. Leur faire quitter le vert.

Fig., Se mettre au vert, Prendre des vacances, se reposer à la campagne.

Fig. et fam., Manger son blé en vert, Manger son revenu d'avance.

Fig., Employer le vert et le sec dans une affaire, Recourir à tous les moyens, employer toutes ses ressources pour la faire réussir.

Jouer au vert, Jouer, dans le mois de mai, à une sorte de jeu où l'on était obligé, sous certaines peines, d'avoir toujours sur soi quelques feuilles cueillies le jour même, et où chacun tâchait de surprendre les autres sans vert. Il est vieux; mais on dit encore figurément et par allusion à ce jeu : Prendre quelqu'un sans vert, Le prendre au dépourvu.

4

Anagrammes de vert,e

Nombre de lettres :
5

Usages de vert,e

vert,e


1 :

Vert foncé, clair, vif, cru, bleu, jaune, gris, tendre, pâle.
Vert pomme, amande, bouteille, tilleul, épinard, sapin.
Vert olive, pistache, absinthe, Nil, céladon, bronze.
Vert wagon, jade, émeraude.
Vert anglais, Véronèse.
Vert d' eau.
Vert de chrome, de cobalt.
Vert d‘ oignon.
Le vert est complémentaire du rouge.
Aimer le vert.
Colorer en vert.
Être habillé de( ou en) vert.
Mettre( un cheval) au vert.
Obtenir un certain vert.
Peindre en vert.
Prendre quelqu‘un sans vert.
Se mettre au vert.
Tirer sur le vert.