4 / 5 ( 240 votes ) Notez cette définition :

1

innocent,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

innocent,e(adjectif, nom)

Qui ne fait pas de mal.
Qui n'est pas coupable.
Qui ignore le mal.
Naïf.
Personne innocente.
Simple d'esprit.

Les synonymes Mediadico de innocent,e :

Les synonymes Word de innocent,e :

Les synonymes WordNet de innocent,e :

Les antonymes de innocent :

délinquant,e, dépravé,e, fautif,ive, blameworthy, culpable, knowing, guilty, intelligent,e, marcassin, porc, verrat, loaded, finaud,e, futé,e, cochon, damnable, dangereux,euse, indigne, criminel,elle, illicite


2

Définition du dictionnaire Littré

> INNOCENT, ENTE
Prononciation : i-no-san, san-t'
adj.
Sens 1
Qui ne nuit point, qui ne fait point de mal. L'agneau est un animal innocent.
Il se dit des choses dans le même sens. Un remède, un breuvage innocent.
Sens 2
Qui n'est point coupable, en parlant des personnes.
Innocent se construit avec la préposition de.
Le sang innocent, le sang des personnes innocentes.
Substantivement. Un innocent. Une innocente.
Sens 3
Qui n'est point coupable, en parlant des choses ; qui ne vient point d'une mauvaise intention.
Familièrement. Un sabre innocent, un sabre qui n'a jamais servi.
Sens 4
Pur et sans malice, en parlant des personnes. Une jeune fille innocente. Il est innocent comme un enfant.
Même sens, en parlant des choses. Il était dans cet âge innocent où l'on ne soupçonne point le mal. Badinage innocent.
Jeux innocents, petits jeux de société, où l'on impose des pénitences à ceux qui se trompent.
Substantivement. Un innocent, une innocente, celui, celle qui est sans malice et dans l'ignorance des choses de la vie. Une jeune innocente.
Faire l'innocent, affecter une grande simplicité, feindre d'ignorer une chose.
Sens 5
Simple, crédule, niais. Vous êtes bien innocent de croire ce que cet homme vous dit.
Substantivement.
Un innocent fourré de malice, se dit de celui qui, paraissant doux et simple au dehors, est malicieux dans l'âme.
Sens 6
S. m. Un innocent, des innocents, se dit, dans le langage familier, des enfants au-dessous de l'âge de sept à huit ans. On a dépouillé ces pauvres innocents. Un pauvre petit innocent.
Sens 7
S. m. pl. Les Innocents, les saints Innocents (avec un I majuscule), les petits enfants que le roi Hérode fit égorger. Le massacre des Innocents.
La fête des Innocents, ou, simplement, les Innocents, le jour, le lendemain des Innocents.
Bailler les Innocents à quelqu'un, se disait autrefois d'une plaisanterie qui consistait en ce que les plus diligents allaient, le jour des saints Innocents, surprendre les paresseux et les endormis et les fouetter dans leur lit.
Sens 8
S. m. pl. Terme de cuisine. Pigeons nouveau-nés qu'on sert à table.
Sens 9
S. f. Innocente, espèce de robe ample et sans ceinture que les femmes portaient à la fin du XVIIe siècle.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourg. ignôçan ; provenc. innocent, ignocen ; espagn. inocente ; ital. innocente ; du lat. innocentem, de in.... 1, et nocens, qui nuit (voy. NUIRE).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> INNOCENT, ENTE
adj.
Qui n'est point coupable. Il est innocent du crime dont on l'accuse. Il fut absous et reconnu innocent. Substantivement, Protéger les innocents. Persécuter les innocents. Opprimer, accabler, condamner l'innocent. Il vaut mieux risquer de sauver un coupable que de condamner un innocent.

Il signifie encore Qui est exempt de toute malice, de tout vice, qui est pur et candide. Elle a l'air bien innocente. Une jeune fille innocente. C'est une âme innocente, un coeur innocent. Il est innocent comme un enfant.

Il signifie aussi Qui ignore le mal. Mener une vie innocente. Ses moeurs, ses pensées sont innocentes. Il était dans cet âge innocent où l'on ne soupçonne point le mal.

Substantivement, Les Innocents, les saints Innocents, Les petits enfants que le roi Hérode fit égorger. Le massacre des Innocents. La fête des Innocents.

Il signifie encore Qui ne nuit point, qui est inoffensif. L'agneau est un animal innocent. C'est une action fort innocente. Propos innocent. Plaisirs innocents. Badinage innocent. C'est un jeu bien innocent. Je ne vois rien là que de fort innocent.

Jeux innocents, Petits jeux de société où l'on impose de légères pénitences à ceux qui se trompent.

Il signifie encore, par extension, Qui est simple, crédule, ou Qui a l'esprit faible, borné. Vous êtes bien innocent de croire ce que cet homme vous dit, de croire à de pareils contes. La vieillesse l'a rendu tout à fait innocent. Substantivement, C'est un grand innocent. Vous faites l'innocent. En parlant des Enfants au-dessous de l'âge de sept à huit ans : On a dépouillé ces pauvres innocents. Un pauvre petit innocent. Il a laissé trois ou quatre petits innocents. Ces deux dernières phrases ne sont plus que du langage familier.

4

Anagrammes de innocent,e

Nombre de lettres :
5

Usages de innocent,e

innocent,e


1 :

Innocent du village.
Aux innocents les mains sales.
Saints Innocents.
Massacre d' innocents.
Massacre des Innocents.
Accuser un innocent.
Assassiner des innocents.
Condamner un innocent.
Exécuter un innocent.
Faire l' innocent.
Immoler les innocents et les coupables.
Incriminer un innocent.
Inculper un innocent.
Jouer les innocents.
Massacrer des innocents.
Tuer des innocents.
Venger les innocents.