4,7 / 5 ( 297 votes ) Notez cette définition :

1

petit,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

petit,e(adjectif)

Qui a peu d'étendue, peu de volume.
Peu considérable, peu important.
Sans grandeur, sans dignité.
De condition modeste: petites gens.
Terme d‘ amitié: mon petit.
{n. } Se dit des enfants: un petit, une petite.
{nom masculin} Jeune animal.
{nom masculin pluriel} Les humbles.

Petit à petit progressivement, peu à peu.

Difficultés orthographiques
la Petite Ceinture.
des petits enfants( sans lien de parenté).
une petite main( couture).
le Petit Palais( à Paris).
des petits Suisses( enfants).
le Petit Trianon( Versailles).
le Petit Caporal( Napoléon Ier).
petit à petit.
être aux petits soins.

Les synonymes Mediadico de petit,e :

2 : enfant: jeune, bambin, gamin, gosse, môme[ fam].

3 : bref: court.

Les synonymes Word de petit,e :

Les synonymes WordNet de petit,e :

Les antonymes de petit :

colossal,ale,aux, considérable, géant,e, hippopotamesque, long, monstrueux,euse, monumental,ale,aux, tentaculaire, pluridimensionnel,elle, illimité,e, allonge, architectural,ale,aux, ample, large, gros, big, grandiose, majestueux,euse, interminable, blousant,e, bouffant,e, étendu,e, éternel,elle, étendue, abondant,e, démesuré,e, détaillé,e, grand, solennel,elle, spacieux,euse, volumineux,euse, inoubliable, imposant,e, vaste, faramineux,euse ou pharamineux,euse, gigantesque


2

Définition du dictionnaire Littré

> PETIT, ITE
Prononciation : pe-ti, ti-t' ; le t se lie : mon pe-ti-t ami
adj.
Sens 1
Qui a peu d'étendue, peu de volume, par opposition à grand, gros, étendu, volumineux.
Porter de petits cheveux, porter les cheveux courts.
Porter le petit collet, un petit collet, être habillé en ecclésiastique.
Un petit homme, une petite femme, un homme, une femme dont la taille est au-dessous de la moyenne.
Se faire petit, se ratatiner.
Fig. Se faire petit, être petit devant quelqu'un, s'abaisser devant lui par respect ou par crainte.
Se faire petit, éviter l'éclat, ne point chercher à attirer sur soi les regards.
Être petit devant quelqu'un, perdre beaucoup à lui être comparé ; ne paraître rien au prix de lui.
Petite maison, voy. MAISON, n° 14.
Terme d'imprimerie. Petit canon, petit parangon, petit romain, petit texte, voy. CANON, PARANGON, etc.
Terme de marine. Se dit des mâts, vergues et voiles qui surmontent le mât de misaine.
Petite voûte, surface courbe qu'on remarque à la poupe.
Sens 2
Qui est dans le bas âge.
Familièrement. La petite une telle, la fille encore enfant d'un tel.
La petite table, voy. TABLE.
Sens 3
Il se dit aussi d'une quantité numérique, et alors il est opposé à nombreux. Une petite somme d'argent.
Sens 4
Qui est moindre que d'autres dans le même genre, soit au physique, soit au moral. Petit bruit. Un petit vent. Un petit feu.
Familièrement. Avoir son petit mérite, n'être pas sans mérite, sans qualités.
En un sens analogue.
Avec ironie.
Petite vérole, voy. VARIOLE.
Les petites choses, les choses peu importantes.
Une petite chose, une chose basse, vile.
Une petite complexion, une petite constitution, une constitution faible.
Sens 5
Il se dit des personnes petites par leur condition, par leur fortune, par leur naissance.
Les petites gens, les personnes qui n'ont pas de fortune.
Petit marchand, marchand en détail, qui a une petite boutique.
Le petit peuple, les gens des classes inférieures.
Le petit monde, les personnes de condition inférieure, par opposition au grand monde qui comprend les personnes élevées en dignité ou en richesse.
Le petit monde se dit pour les enfants par opposition aux grandes personnes. Le petit monde sera à la petite table.
Petits frères bis, frères mineurs, cordeliers.
Petites soeurs des pauvres, congrégation destinée à recueillir et à soigner les pauvres vieillards.
Sens 6
Qui est de peu de valeur, en parlant des personnes.
Un petit esprit, une personne qui a peu d'idées, des idées peu étendues.
C'est un petit esprit, c'est un homme dont les idées, les sentiments sont peu élevés, peu généreux.
C'est un petit génie, se dit d'un homme dont les facultés intellectuelles sont très bornées.
Une petite âme, une personne sans noblesse ni générosité.
Sens 7
Il se dit de ce qui manque de noblesse, de dignité.
Terme de beaux-arts. S'oppose à hardi, large, noble, grandiose.
Sens 8
Qui a le caractère de la recherche, de la minutie. En être aux petits soins avec quelqu'un, être rempli pour lui d'attentions et de prévenances.
Sens 9
Qui est comme le diminutif d'une autre chose. Cet hôtel est un petit Louvre.
La petite guerre, voy. GUERRE, n° 6.
Petit soldat, s'est dit pour pionnier, non combattant.
Populairement, le petit caporal, Napoléon Ier.
Sens 10
Qui est tout au commencement, en parlant de temps. La petite pointe du jour.
Sens 11
Il se dit dans plusieurs arts et métiers.
Petites bouchées, espèces de vol-au-vent en miniature, qu'on appelle aussi petits pâtés à la reine.
Petit vin, vin fait avec le marc du raisin à sa sortie du pressoir.
Petit coup, espèce de vis dont la tête a une éminence sur laquelle on dirige le bout d'un crochet inférieur de l'abattant du métier à bas.
Petits coups, mouvements dirigés pour égaliser les nouvelles boucles dans les becs des aiguilles du métier à bas.
Terme de menuiserie. Petit bois, les montants et traverses des châssis de croisée, etc.
Terme de métallurgie. Petite masse, l'ensemble des étalages de l'ouvrage et du creuset.
Terme de minéralogie. Petit granite, variété de marbre dont le fond noir est parsemé de parties plus claires, disséminées d'une manière à peu près régulière, et d'un aspect analogue à celui d'un granit à grain fin. Petit gris, marbre de Mons.
Epithète ajoutée à beaucoup de noms de plantes.
Petit bois, le chèvre-feuille des Alpes.
Petit cèdre, le genevrier oxycèdre.
Petite centaurée, l'erythraea centaurium.
Petit chêne, le teucrium chamaedrys.
Petite consoude, le pied d'alouette consoude.
La petite douve, le ranunculus flammula.
La petite flambe, l'iris pumila.
Le petit houx, le ruscus aculeatus.
Petite orge, la cévadille.
La petite oseille, le rumex acetosella.
Épithète ajoutée au nom de plusieurs animaux.
Petit boeuf, le roitelet.
Petit coq doré ou petit doré, le roitelet.
Petit deuil, mésange du Cap.
Petit hibou, la chevêche.
Petit moine, mésange charbonnière.
Sens 12
On emploie petit comme terme d'affection, de compassion, de familiarité. Mon petit mari. Ma petite femme.
Substantivement. Il se dit des enfants, des jeunes gens, des jeunes filles.
Ma petite : c'est un jargon d'amitié qui ne mérite pas d'être compté entre les expressions de la langue et qui n'entre point dans le discours, BOUHOURS, Remarques sur la langue (La locution est familière sans doute, mais elle entre fort bien dans le discours).
En mauvaise part ou en ironie.
Substantivement.
Sens 13
Petit se combine avec différents noms.
Petit four, voy. FOUR 1, n° 1.
Petite-fille, voy. PETITE-FILLE.
Petit-fils, voy. PETIT-FILS.
Petit-gris, voy. PETIT-GRIS.
Petit-lait, voy. LAIT, n° 4.
Petites-maisons, voy. MAISON.
Petit-maître, voy. MAÎTRE, n° 23.
Petite-maîtresse, voy. MAÎTRESSE.
Petit-neveu, voy. NEVEU.
Petite-nièce, voy. NIÈCE.
Petite-oie, voy. OIE.
Petits-pieds, voy. PIED.
Sens 14
S. m. pl. Ceux qui sont de petite taille. Les petits furent placés dans les compagnies de voltigeurs.
Sens 15
S. m. Animal nouvellement né.
Fig. Ses écus ont fait des petits, se dit d'une somme qui s'est accrue parce qu'on l'a fait valoir.
S. m. pl. Dans la sériciculture, les petits, les vers qui, dans une chambrée, accomplissent mal leur mue, mangent peu et ne grossissent pas.
Sens 16
S. m. et f. Il se dit familièrement d'un enfant encore petit. Notre petite a été malade.
Sens 17
S. m. pl. Il se dit des hommes sans naissance, sans fortune, sans crédit.
Il se dit aussi au singulier.
Sens 18
S. m. Ce qui est petit.
Les infiniment petits, les êtres les plus petits, qu'on ne voit qu'avec les plus forts microscopes.
Le calcul des infiniment petits, la géométrie des infiniment petits, nom qu'on a quelquefois donné au calcul infinitésimal.
Du petit au grand, par comparaison des petites choses aux grandes.
On dit de même : en comparant les choses du petit au grand.
Un petit, un peu, tant soit peu (locution qui a vieilli).
Sens 19
Fig. Le petit, ce qui a le caractère mesquin, sans noblesse.
Sens 20
En petit, loc. adv. En raccourci.
Sens 21
Petit à petit, loc. adv. Peu à peu. Petit à petit l'oiseau fait son nid, c'est-à-dire on fait peu à peu sa fortune, sa maison.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. peti ; wallon, piti ; provenç. et catal. petit ; anc. ital. petetto, petitto ; bas-lat. pitito villare, de l'an 775, dans Mabillon, Diplom. p. 498. Diez cite : espagn. pito, petit bois pointu ; wallon, petion, aiguillon d'abeille ; provenç. pitar, becqueter ; sarde, piticu, petit ; wallon, pitic, nain ; de là il conclut l'existence d'un radical pit, qui signifie quelque chose de pointu, d'étroit ; d'où le sens de petit. Nonius cite un vieux mot latin petilus qu'il rend par tenuis et exilis et qui se trouvait dans Plaute et dans Lucile ; il paraît être de même racine que les mots réunis par Diez.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE PETIT. Ajoutez :
Sens 22
Petites eaux, dans les raffineries de salpêtre, nom du produit des deux derniers lavages faits à l'eau pure.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PETIT, ITE
adj.
Qui n'atteint pas les dimensions des autres êtres de la même espèce, des autres choses du même genre. En ce sens il s'oppose à Grand, et aussi à Gros, selon le cas. Un petit homme. Un petit chien. Un petit cheval. C'est un homme de petite taille. De petites proportions. Le petit doigt du pied, de la main. Un petit paquet. Un petit pâté.

Porter le petit collet, Être habillé en ecclésiastique.

Au petit pied. Voyez PIED.

PETIT se dit aussi d'un Être qui n'a pas encore atteint tout son développement. Un petit garçon. Une petite fille. Un petit chien.

Fig., Se sentir petit garçon devant quelqu'un, Se sentir inférieur à lui, être intimidé par lui.

PETIT signifie aussi Qui est peu élevé en quantité, qui n'atteint pas la mesure ordinaire. Un petit nombre de personnes. Un petit revenu. Une petite fortune. Petite dépense. Petit train. Une petite heure.

Il se dit généralement de Toutes les choses physiques ou morales qui sont moindres que d'autres dans le même genre. Petit talent. De petite conséquence. Petit ménage. Marcher à petit bruit, à petites journées. Aller au petit pas. Brûler à petit feu. Rendez-moi ce petit service. Prov., Petite pluie abat grand vent.

C'est un petit génie se dit d'un Homme dont les facultés intellectuelles sont très bornées et inférieures à ses prétentions.

C'est un petit esprit se dit d'un Homme minutieux, qui attache de l'importance à de petites choses. On le dit aussi d'un Homme qui a des sentiments peu nobles, peu généreux.

Cela est bien petit, Cela est peu noble, cela est bas. Il s'est vengé en le destituant; cela est bien petit.

Une petite santé, Une santé médiocre, une constitution faible.

C'est un petit malheur, Ce n'est pas bien grave.

Au petit bonheur se dit Quand on veut courir la chance, si faible soit-elle.

Se faire petit, S'arranger de manière à occuper le moins de place qu'il est possible; et, figurément, Éviter l'éclat, ne pas chercher à attirer les regards, l'attention sur soi.

Fig., Se faire petit, être petit devant quelqu'un, S'abaisser devant lui par respect ou par crainte. Être petit devant quelqu'un signifie aussi Perdre beaucoup à être comparé avec lui; ne paraître rien devant lui. Tout ce qu'il y a de grand dans le monde est petit devant Dieu.

Être aux petits soins auprès de quelqu'un, Avoir pour lui mille attentions délicates.

Le petit peuple, Le bas peuple. De petites gens, Des gens de basse condition. Petit marchand, Marchand au détail, qui a une boutique de peu d'apparence. On dit de même Le petit commerce. Petit rentier.

Le petit monde, Les gens de petite bourgeoisie, les petits rentiers, etc. Il y a beaucoup de vertus dans le petit monde.

Il se dit, dans un sens défavorable, de Ceux qui ont les manières peu élégantes. Il a des manières du petit monde ou elliptiquement des manières petit monde.

Le petit monde se dit aussi des Enfants, d'un groupe d'enfants.

Le petit jour, La partie de la matinée où le jour commence à poindre. Au petit jour.

La petite guerre se dit des Manoeuvres militaires qui sont un simulacre de guerre. Il se dit aussi de Combats d'escarmouche, de surprises, d'engagements partiels. Il se dit encore d'un Jeu d'enfants qui est une imitation de ces manoeuvres. Jouer à la petite guerre.

PETIT signifie quelquefois En raccourci, en miniature. Cette ville est un petit Paris.

Il est aussi un terme d'affection dans le langage familier. Mon petit mari. Cher petit, chère petite. Ma petite fille. Mon petit, ma petite.

PETIT se joint aussi à plusieurs noms avec lesquels il forme des mots composés ou des locutions.

Petit-fils, Le fils du fils ou de la fille, par rapport à l'aïeul et à l'aïeule. On dit au féminin Petite-fille. Arrière-petit-fils, arrière- petite-fille, Le fils, la fille du petit-fils et de la petite-fille, par rapport au bisaïeul ou à la bisaïeule.

Petit-gris, Sorte de fourrure faite de la peau d'un écureuil du Nord.

Petit-lait, Partie liquide du lait lorsqu'il se caille. Petit-lait clarifié.

Petite main, Ouvrière, jeune couturière qui vient de terminer son apprentissage.

Petites-Maisons. Voyez MAISON.

Petit-maître, Petite-maîtresse. Voyez MAÎTRE.

Petit-neveu, petite-nièce, petit-cousin, petite- cousine se disent des Neveux et cousins au second degré.

Petite-oie. Voyez OIE.

Petits pieds. Voyez PIED.

Petite vérole, Maladie éruptive. Voyez VARIOLE.

PETIT est aussi employé comme nom et se dit des Enfants, par tendresse ou par familiarité. Mon petit est très raisonnable et très obéissant. Votre petite est un amour. Venez ici, mon petit. Pauvre petit!

Il se dit aussi, comme nom masculin, de Certains animaux nouvellement nés, par rapport au père et à la mère. Cette chienne a fait des petits. Le père, la mère et les petits.

PETIT se dit encore substantivement des Hommes qui manquent de naissance, de fortune, de crédit, de pouvoir, par opposition à Ceux qui jouissent de ces avantages, La mort n'épargne ni grands ni petits. Il a contre lui les grands et les petits. Dans cette acception, il ne s'emploie qu'au masculin.

Il se dit encore des Petits êtres, des petites choses. Les infiniment petits.

Du petit au grand, Par comparaison des petites choses aux grandes. Il ne faut pas toujours conclure du petit au grand.

UN PETIT, loc. adv.
Un peu. Reposons-nous un petit. Il est vieux.

EN PETIT, loc. adv.
En raccourci. Peindre en petit. Un modèle en petit.

PETIT À PETIT, loc. adv.
Peu à peu, par degrés peu sensibles. Il a fait sa fortune petit à petit.

Prov. et fig., Petit à petit l'oiseau fait son nid, On fait peu à peu sa fortune, sa maison.

4

Anagrammes de petit,e

Nombre de lettres :
5

Usages de petit,e

petit,e


1 :

Petits d' un animal.
L' infiniment petit.
Tout-petit.
C' est toujours le petit qui trinque.
Abriter ses petits dans sa poche( pour un kangourou).
Allaiter un petit.
Élever ses petits.
Faire des petits.
Faire ses petits.
Mettre bas des petits.
Nourrir ses petits.
Porter ses petits.