1

brusquer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

brusquer(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de brusquer :

Les synonymes WordNet de brusquer :

Les antonymes de brusquer :

materner, cajoler, soignant,e, soigner, chouchouter


2

Définition du dictionnaire Littré

> BRUSQUER
Prononciation : bru-ské
v. a.
Sens 1
Avoir, à l'égard de quelqu'un, un langage brusque, un ton brusque.
Absolument.
Sens 2
Presser, hâter. C'était le moment de brusquer l'entreprise. Brusquer la victoire.
Brusquer la fortune, chercher fortune et principalement la chercher par des moyens prompts et hasardeux.
Brusquer une affaire, la faire vite et avec peu d'examen.
Familièrement. Brusquer l'aventure, prendre brusquement son parti, au hasard de ce qui peut arriver.
Terme de théâtre. Brusquer un dénoûment, l'amener sans préparation.
Terme militaire. Brusquer une place de guerre, essayer de l'emporter par un coup de main.
Sens 3
Surprendre en violentant.
Brusquer les dés, jeter les dés vivement et tout d'un coup.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Brusque ; Berry, bruquer, heurter, choquer. Dans l'historique, brusquer a le sens de chercher, proprement aller par les broussailles ; ce qui tend à confirmer l'étymologie latine indiquée pour l'italien brusco (voy. BRUSQUE). Bouhours remarque que l'emploi de brusquer dans le sens de rudoyer est récent, et que sans doute, du discours familier, il ne tardera pas à passer dans les livres ; cela est en effet arrivé.
> BRUSQUER
Prononciation : bru-ské
v. a.
Sens 1
Terme de marine. Chauffer un navire pour le caréner.
Sens 2
Terme de cuisine. Brusquer une volaille, la passer à la flamme après l'avoir plumée.
On dit aujourd'hui plus souvent la flamber.
ÉTYMOLOGIE
Anc. catal. bruscar, passer à la flamme ; ital. bruscare, de brusco, brusc (voy. BRUSC), broussaille, à cause de la flambée que l'on fait avec les broussailles ; étymologie qui vient en confirmation de celle qui a été donnée pour brusque.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BRUSQUER
v. tr.
Traiter d'une manière brusque. C'est un homme grossier, il brusque tout le monde.

Il se dit aussi des choses et signifie Précipiter les événements avant le temps voulu. Brusquer la fortune, Tenter de réussir par des moyens prompts, mais hasardeux. Brusquer l'aventure, Prendre brusquement son parti, au hasard de ce qui peut en arriver. Brusquer une affaire, La faire vite, sans préparation ou sans ménagement. On dit de même Brusquer le dénouement d'une pièce de théâtre.

4

Anagrammes de brusquer

Nombre de lettres :

Mots précédents
brushing
brusque
brusquement

Mots suivants
brusquerie
brut
brutal,e,aux