1

drapeau,eaux

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

drapeau,eaux(nom masculin)

Les synonymes Mediadico de drapeau,eaux :

Les synonymes Word de drapeau,eaux :

Les synonymes WordNet de drapeau,eaux :

2

Définition du dictionnaire Littré

> DRAPEAU
Prononciation : dra-pô
s. m.
Sens 1
Au sens primitif, pièce de drap ; ce qui sert à emmaillotter un enfant. On dit plutôt aujourd'hui lange.
Sens 2
Petit morceau de drap que le batteur d'or tient entre ses doigts.
Terme de relieur. Drapeau à l'or, linge avec lequel le doreur, après avoir tout terminé, enlève l'or superflu en frottant toutes les places, et qu'il conserve à part jusqu'à ce qu'il soit suffisamment chargé de métal.
Sens 3
Haillon, vieux morceau de linge.
Il ne se soutient non plus qu'un drapeau mouillé, se dit d'un homme faible au physique ou au moral.
Vieilli en ce sens.
Sens 4
Pièce d'étoffe qui, mise au bout d'une lance, sert à distinguer par ses couleurs les nations ou les partis, et aussi à donner un signal. Le drapeau blanc. Le drapeau tricolore.
Être sous les drapeaux, sous le drapeau, être en activité de service.
Par métonymie, l'état militaire, ou plutôt l'armée. L'honneur du drapeau.
Au plur. Les drapeaux, les armées d'une puissance, d'un prince. Combattre sous les drapeaux de la France. Il suivit les drapeaux de Charles XII.
Fig. Se ranger sous les drapeaux de quelqu'un, prendre parti pour lui.
Fig.
Fig.
Sens 5
En un sens restreint, l'enseigne d'une troupe, d'un régiment d'infanterie.
Battre au drapeau, exécuter une certaine batterie de tambour qui a lieu lorsqu'un régiment reçoit ses drapeaux, ses étendards ou ses guidons.
Dans l'ancienne armée, enseigne de chaque compagnie, les drapeaux d'un régiment signifiant le drapeau de tout le régiment et les enseignes des diverses compagnies. Et aussi charge d'enseigne. Le roi a donné un drapeau à ce brave soldat.
Sens 6
Pièce d'étoffe d'une couleur ou d'une autre, dressée pour quelque indication. Dans les villes assiégées, on place un drapeau noir sur les hôpitaux, pour avertir l'assiégeant de ne pas diriger son feu sur ces asiles.
Drapeau rouge, drapeau qui, en vertu d'un décret de la Constituante, devait être déployé chaque fois que, proclamant la loi martiale, on se préparait à disperser un rassemblement factieux.
Drapeau rouge, signal de ralliement pris quelquefois par une insurrection, ou par certaines opinions démocratiques exaltées.
Drapeau noir, pavillon de quelques corsaires.
Sens 7
Terme de chirurgie. Bandage destiné à maintenir un appareil sur le nez.
Nom vulgaire du ptérygion.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Diminutif de drap ; bourguig. draipéa ; Berry, drapiau, lange ; norm. drapet, linge ; provenç. drapel ; catal. drapet ; espagn. trapillo ; portug. trapinho ; ital. drapello.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> DRAPEAU
n. m.
Pièce d'étoffe qu'on attache à une espèce de lance, de manière qu'elle puisse se déployer et flotter, et qui sert à donner un signal, à indiquer un point de ralliement, à distinguer la nation ou le groupement d'individus qui l'arbore. Le drapeau national. Le drapeau tricolore. Le drapeau américain. La hampe d'un drapeau. Attacher un mouchoir au bout d'une perche en guise de drapeau. Arborer un drapeau blanc pour demander une suspension des hostilités. On met sur les ambulances le drapeau de la Croix-Rouge.

Il se dit particulièrement de l'Enseigne d'une troupe, d'un régiment. Le drapeau du régiment. Donner un drapeau à un régiment. Bénir un drapeau. La cravate d'un drapeau. Ils se rallièrent autour du drapeau. Saluer un chef en inclinant les drapeaux. Un porte-drapeau. Des drapeaux pris aux ennemis, sur les ennemis.

Il se prend au figuré pour l'Honneur de toute l'armée et même pour Toute la nation. Le respect, la religion, le culte du drapeau. L'honneur du drapeau. Mourir pour le drapeau.

Être sous les drapeaux, Être en activité de service, être à son régiment, à son corps. Appeler une classe, appeler les réserves sous les drapeaux.

Se ranger, servir, combattre sous les drapeaux, Servir dans les troupes. On dit figurément Se ranger sous les drapeaux de quelqu'un, Prendre, embrasser son parti. En ce sens il est vieux.

Il se dit aussi, au figuré, d'une Cause pour laquelle on combat. Cet homme politique a abandonné son drapeau.

4

Anagrammes de drapeau,eaux

Nombre de lettres :
5

Usages de drapeau,eaux

drapeau,eaux


1 :

Drapeau national, militaire, blanc.
Drapeau de l' arrivée.
Drapeau d' un pays, d‘ une armée, d‘ un régiment.
Drapeau à damiers.
Drapeau en berne.
Drapeau qui claque, se déploie au vent.
Drapeau qui ondoie dans le vent.
Drapeau qui flotte sur( ou au-dessus) de quelque chose.
Drapeaux qui flottent aux fenêtres.
Porte-drapeau.
Respect, culte du drapeau.
Cravate, étoffe, hampe d‘ un drapeau.
Sous les drapeaux d‘ un pays, d‘ un chef.
Abaisser le drapeau.
Arborer un drapeau.
Brandir un drapeau.
Combattre sous les drapeaux.
Déployer un drapeau.
Être sous les drapeaux.
Être appelé, rappelé sous les drapeaux.
Garnir des édifices de drapeaux.
Hisser le drapeau blanc.
Hisser un drapeau.
Mettre les drapeaux en berne.
Mettre une hélice en drapeau.
Mourir pour le drapeau.
Orner( une façade) de drapeaux.
Piquer des petits drapeaux sur une carte.
Porter le drapeau.
Prendre le drapeau à l' ennemi.
Se rallier autour d‘ un drapeau.
Se ranger sous les drapeaux.


6

Mots Proches de drapeau,eaux

Mots précédents
drap
drapable
drapé

Mots suivants
drapement
draper
draperie