1

mouvoir

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

mouvoir(verbe pronominal, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de mouvoir :

Les synonymes Word de mouvoir :

Les synonymes WordNet de mouvoir :

Les antonymes de mouvoir :

maintenir, replacer


2

Définition du dictionnaire Littré

> MOUVOIR
Prononciation : mou-voir
, je meus, tu meus, il meut, nous mouvons, vous mouvez, ils meuvent ; je mouvais ; je mus ; je mouvrai ; je mouvrais ; meus ; qu'il meuve, mouvons, mouvez, qu'ils meuvent ; que je meuve, que tu meuves, qu'il meuve, que nous mouvions, que vous mouviez, qu'ils meuvent ; que je musse, qu'il mût ; mû ; mouvant (l'ou se changeant en eu, là où il porte l'accent tonique), v. a.
Sens 1
Déplacer par un mouvement. L'eau qui meut la roue d'un moulin. Mouvoir une chose de sa place.
Sens 2
Fig. Conduire par un mouvement moral. L'objet meut la puissance, la présence de l'objet détermine à l'action ; locution prise de la philosophie d'Aristote où la puissance signifie la simple disposition à faire une chose ; quand cette puissance était mue, elle passait à l'acte.
Absolument.
À ces causes et autres considérations à ce mouvant, c'est-à-dire nous portant, nous excitant ; formule qui s'employait dans les édits du roi.
Sens 3
Mouvoir une querelle, une question, susciter une querelle, une question....
Mouvoir guerre, faire la guerre (locution vieillie).
En termes de palais, tous procès mus et à mouvoir.
Sens 4
V. n. Terme de féodalité. Se dit d'une terre qui relève d'une autre.
Sens 5
Se mouvoir, v. réfl. Être déplacé par un mouvement.
Avec ellipse du pronom se, faire mouvoir, mettre en mouvement.
Fig.
REMARQUE
L'Académie dit que plusieurs des temps de ce verbe ne sont usités que dans le style didactique, mais les exemples classiques rapportés ci-dessus permettent d'en user partout.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry et Normandie, mouver ; wallon, mouwer ; provenç. mover, movre ; cat. mourer ; esp. et port. mover ; ital. movere ; du lat. movere. Le radical sanscrit me (e long) paraît être dans movere, meare. Le participe meü, devenu mû, par contraction, suppose un participe barbare movutus.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MOUVOIR
(Je meus, tu meus, il meut; nous mouvons, vous mouvez, ils meuvent. Je mouvais. Je mus. Je mouvrai. Je mouvrais. Meus. Que je meuve. Que nous mouvions. Mouvant. Mû. Plusieurs de ces temps sont peu usités.) v. tr.
Déplacer, faire aller d'un lieu à un autre, mettre en mouvement. Mouvoir un meuble. Le ressort qui meut toute la machine.

SE MOUVOIR signifie spécialement Marcher, se déplacer. Il se meut très difficilement. Un corps qui se meut en ligne droite.

Mouvoir se dit aussi des Idées, des sentiments et signifie Exciter, donner quelque impulsion, faire agir. J'ignore l'idée qui le meut. Mû par la passion. C'est la passion qui le meut.

Faire mouvoir, Mettre une chose en mouvement, faire qu'elle se meuve. Un simple ressort fait mouvoir tout le mécanisme. Fig., La volonté fait mouvoir les autres facultés.

En termes de Procédure, Tous procès mus et à mouvoir, Tous procès présents et futurs. Pour terminer tous procès mus et à mouvoir.

En termes de Féodalité, il se dit d'un Fief qui relève d'un autre.

4

Anagrammes de mouvoir

Nombre de lettres :