1

nommer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

nommer(verbe pronominal, verbe transitif)

Distinguer par un nom.
Donner le nom de.
Donner un emploi, une dignité, une charge, etc.

Se nommer déclarer son nom.
Avoir pour nom.

Les synonymes Mediadico de nommer :

Les synonymes Word de nommer :

Les synonymes WordNet de nommer :

Les antonymes de nommer :

débaptiser, mutant,e, muter, révoquer, démettre, détrôner, expulser, découronner, chasser, stocker, entreposer, congédier, abandonner, renvoyer, éluder, destituer, taire, cacher, temporiser, hésiter, limoger, déposant,e, déposer, éloigner, chassant,e, bannir


2

Définition du dictionnaire Littré

> NOMMER
Prononciation : no-mé
v. a.
Sens 1
Distinguer par un nom une personne ou une chose. La chimie a nommé de noms systématiques toutes les substances composées. La famille des malpighiacées a été nommée d'après Malpighi, célèbre naturaliste italien.
Sens 2
Être parrain ou marraine.
Sens 3
Dire le nom d'une personne ou d'une chose.
Prononcer le nom de, dire comment une personne, une chose s'appelle.
Nommer ses complices, les déclarer, les faire connaître.
Nommer un nom, le prononcer, le faire entendre, parler de la personne.
Sens 4
Désigner les gens par leur nom, faire des personnalités.
Absolument.
Sens 5
Qualifier. Louis XII a été nommé le Père du peuple.
Nommer quelqu'un son protecteur, son libérateur, son bienfaiteur, l'appeler ainsi.
Absolument.
Sens 6
Désigner.
Terme de jeux. Nommer la couleur, dire en quelle couleur on joue.
Sens 7
Nommer quelqu'un à un emploi, à une charge, le choisir, le désigner pour cet emploi, pour cette charge. Il fut nommé maire de sa commune. L'empereur l'a nommé ministre des affaires étrangères.
Nommer quelqu'un son héritier, l'instituer son héritier.
Nommer d'office, se dit du juge qui, d'après la loi, choisit et nomme des experts, des arbitres, des défenseurs, etc.
Sens 8
Se nommer, v. réfl. Déclarer son nom. Vous serez obligé de vous nommer.
Avoir pour nom.
Il se dit aussi des choses.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, noumer ; wallon, loumer ; Hainaut, lomer ; provenç. nomnar ; anc. catal. nomenar ; espagn. nombrar ; portug. nomear ; ital. nominare ; du lat. nominare, dénominatif de nomen, nom.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> NOMMER
v. tr.
Donner, imposer un nom. Nommer un enfant au baptême. Son parrain l'a nommé François, Jacques. Il fut le premier qui découvrit cette île, qui rapporta en France cette plante, et il la nomma de son nom. Ce fort fut nommé le Fort-Louis, du nom du roi.

Fam., Être bien nommé, mal nommé, se dit d'une Personne dont le nom propre est un nom significatif qui lui convient ou qui ne lui convient pas.

NOMMÉ s'emploie aussi substantivement. Un nommé Pierre. Le nommé Jacques. Les nommés tels et tels. À qui est cette maison? C'est à un nommé Dubois. Cette manière de parler emporte l'idée que celui qu'on désigne ainsi est un individu sans notoriété, dont on ne connaît que le nom.

NOMMER signifie aussi Donner une qualification, décerner une épithète. Charles V a été nommé le Sage. Louis XII a été nommé le Père du peuple.

Nommer quelqu'un son protecteur, son maître, son bienfaiteur, Le reconnaître comme son protecteur, son maître, son bienfaiteur.

NOMMER signifie aussi Dire le nom d'une personne, d'une chose; dire comment une personne, une chose s'appelle. Si vous voulez, je vous nommerai mon auteur. Je vous nommerai plusieurs personnes. Il y a des choses qu'on ne saurait nommer par leur nom. Comment nommez-vous cet homme? On le nomme Pierre, Jean, Jacques, etc.

Nommer ses complices, Les déclarer, les faire connaître.

NOMMER signifie encore Désigner, choisir pour une fonction, un poste donné. Nommer quelqu'un à un emploi, à une charge, à une dignité. Il a été nommé à l'ambassade de Rome. On dit dans le même sens : Il a été nommé ministre des Affaires étrangères, ambassadeur en Angleterre. Il a été nommé cardinal, évêque. On l'a nommé préfet, sous-préfet. On a nommé des experts, des arbitres.

Évêque nommé, Évêque qui a été nommé par le Pape ou par le gouvernement, mais qui n'a pas encore reçu ses bulles.

Nommer quelqu'un son héritier, L'instituer son héritier.

Nommer d'office se dit du Juge qui, d'après la loi, choisit et nomme des experts, des arbitres, des défenseurs, etc. L'une des parties n'ayant pas nommé d'expert, le tribunal en a nommé un d'office. Cet avocat a été nommé d'office pour défendre l'accusé.

NOMMER se dit aussi pour Élire. Les magistrats de cette république étaient nommés tous les ans par le peuple. À Rome, on nomma des décemvirs pour composer les lois, et des questeurs pour faire juger les crimes publics.

SE NOMMER signifie Déclarer son nom. Vous êtes obligé de vous nommer.

Il signifie aussi, dans un sens passif, Être nommé, avoir pour nom. Comment se nomme- t-il? Quel est son nom? Comment vous nommez- vous? Il se nomme Pierre, Jacques, Paul. Comment se nomme celle place, cette rue?

À POINT NOMMÉ, loc. adv.
Exactement au temps qu'il faut, tout à fait à propos. Il arriva à point nommé pour nous rassurer. Vous venez à point nommé pour nous départager.

4

Anagrammes de nommer

Nombre de lettres :

Mots précédents
nommage
nommé,e
nommément

Mots suivants
nomogramme
nomographie
nomothète