1

quitter

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

quitter(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de quitter :

4 : se quitter: rompre, se séparer, divorcer, abandonner, partir, se désolidariser.

Les synonymes Word de quitter :

Les synonymes WordNet de quitter :

Les antonymes de quitter :

affluent,e, affluer, atterrir, parvenir, réussir, venant, venir, venue, racoler, arraisonner, accoster, accompagner, convoyer, chaperonner, suivant, suivre, raccompagner, escorter, reconduire, entrer, aborder, entrait, entrant,e, survenue, survenir, conduire, conduite, essayer, entrée, arrivant,e, arrivée, arriver


2

Définition du dictionnaire Littré

> QUITTER
Prononciation : ki-té
v. a.
Sens 1
Tenir quitte, exempter, affranchir (ce qui est le premier sens, puisque quitter vient de quitte). Quitter quelqu'un d'une amende, d'une peine.
On dit dans le même sens : quitter une dette.
Fig. Dispenser.
Je le quitte, je cède, je m'avoue vaincu.
Sens 2
Céder, abandonner.
N'en pas quitter sa part à un autre, et, absolument, n'en pas quitter sa part, ne vouloir pas renoncer à quelque chose.
Quitter la place à quelqu'un, se retirer pour le laisser seul.
Fig. Je vous quitte la place, je vous cède mes prétentions, je ne veux pas contester.
Absolument. J'aime mieux quitter que de disputer.
Sens 3
Renoncer à.
Quitter le commerce du monde, se priver du commerce du monde.
Quitter le monde, se dit d'une personne qui embrasse la vie religieuse, qui va vivre dans la retraite.
Fig.
Quitter la partie, convenir que celui contre qui on joue a gagné ; et fig. se désister de quelque chose, y renoncer, s'en aller.
Se défaire de. Quitter ses mauvaises habitudes.
Sens 4
Se séparer de ce à quoi on est attaché.
Quitter la vie, mourir.
Sens 5
Laisser quelqu'un en quelque endroit, se séparer de lui. Il quitta ses compagnons à la porte de la ville.
Fig.
Cet homme a quitté sa femme, il l'a abandonnée.
On dit de même : Elle quitta son mari.
Quitter se dit d'amants qui renoncent à leur amour.
Fig.
Cesser de s'attaquer à.
Quitter des yeux, quitter de la vue, cesser d'avoir les yeux fixés sur. Je ne la quittai pas des yeux.
Absolument.
Fig. Il ne quitte jamais Descartes, il lit constamment les livres de Descartes.
Sens 6
Fig. Il se dit des choses qui nous laissent. La vie le quitta. Il est vieux, ses facultés l'ont quitté.
Quand l'âme quitte le corps, lorsque l'âme abandonne le corps.
Son portrait ne me quitte pas, je le porte toujours sur moi.
Son image ne me quitte pas, elle est constamment présente à mon esprit.
Ce souvenir ne me quittera jamais, je me souviendrai toujours de cela.
Ne pas quitter, aller de la même façon, en parlant de montres.
Sens 7
S'éloigner d'un lieu, s'en retirer. Quitter la maison paternelle. Quitter son poste.
Quitter la terre, mourir.
Quitter le lit, se lever. Ce malade ne quitte pas le lit.
Quitter la chambre, sortir. Il est incommodé, il ne quitte pas la chambre.
Fig. Quitter le barreau, cesser de plaider. Cet avocat a quitté le barreau.
Quitter le théâtre, cesser de jouer. Cet acteur a quitté le théâtre.
Fig. On dit qu'un fleuve quitte son lit quand il déborde.
Sens 8
S'écarter de. Quitter les rangs. Quitter le bon chemin.
Fig. Quitter le droit chemin, s'écarter de son devoir.
Fig. Quitter le sentier de la vertu, s'écarter de la vertu, du devoir.
Sens 9
Lâcher ce qu'on tient. Quitter sa proie. Il ne quitta pas la planche qui le soutenait sur l'eau.
Quitter les armes, déposer les armes, cesser la guerre.
Quitter prise, lâcher ce qu'on a pris. Ce chien, quand il mord, ne quitte pas prise.
Fig. Quitter prise, abandonner un dessein. Le moindre obstacle lui fait quitter prise.
Par extension.
Absolument. C'est un homme qui ne quitte pas aisément, qui ne quitte jamais, il suit obstinément ce qu'il a commencé, il il n'y renonce jamais.
Sens 10
Ôter de dessus soi, se dépouiller de, se débarrasser de. Quitter son habit pour être plus à son aise. Quitter sa robe.
Cesser l'usage de, cesser de porter. Quitter le deuil.
Quitter les étriers, ôter ses pieds de dedans volontairement ou involontairement.
Fig. Quitter l'épée, la robe, la soutane, le froc, renoncer à la profession des armes, à celle de la robe, à l'état ecclésiastique, à la vie religieuse.
Quitter sa peau, se dit d'un serpent qui fait peau nouvelle.
Fig. et familièrement, quitter sa peau, renoncer à ses vieilles habitudes, à son ancien caractère.
Cet arbre quitte ses feuilles, les feuilles de cet arbre tombent.
Ces fruits quittent le noyau, le noyau s'en détache facilement.
Sens 11
V. n. S'en aller, s'éloigner.
Il se dit des choses qui se séparent.
Sens 12
Il se dit d'hommes, de femmes dont les coeurs se séparent.
Sens 13
Se retirer de quelque travail, engagement.
Sens 14
Terme de jeu. Abandonner sa vade et ne pas tenir un renvi. Il a fait son va-tout, et j'ai quitté. Vous me ferez quitter si votre renvi est si fort.
Sens 15
Se quitter, v. réfl. Se séparer de soi-même.
Terme de mystique. Se quitter soi-même, laisser faire Dieu.
Sens 16
Se séparer l'un de l'autre, les uns des autres. Ils se sont quittés bons amis.
Sens 17
Être quitté. La flanelle sur la peau ne se quitte pas, même en été.
PROVERBES
Qui quitte la partie la perd, on perd la partie quand on cesse le jeu avant qu'elle soit finie, et fig. cesser de s'occuper d'une affaire, c'est en compromettre le succès.
Qui quitte sa place la perd, on ne retrouve plus sa place une fois qu'on l'a quittée.
Il ne quitte rien du sien, se dit de celui qui renonce à une chose où il n'avait point de droit.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenc. quitar ; anc. catal. quietar ; espagn. quitar ; ital. quietare, quitare ; bas-latin, quietare, de quietus (voy. QUITTE) : mot à mot rendre tranquille, de là exempter, renoncer, laisser. On entend souvent les paysans dire : Quitte-moi tranquille, quitte-moi en repos.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> QUITTER
v. tr.
Laisser quelqu'un en quelque endroit, se séparer de lui. Je viens de le quitter à deux pas d'ici. Je vous quitte pour un moment. Quitter père et mère. Quitter sa femme et ses enfants. Il ne le quitte ni jour ni nuit. Il ne le quitte non plus que son ombre. Quitter la chasse. Quitter la séance. Ils ne pouvaient se quitter. Ils se sont quittés bons amis. Fig., Ce souvenir ne me quittera jamais. La fortune l'a quitté. Il vient un âge où nos facultés nous quittent l'une après l'autre.

Son portrait ne me quitte pas, Je le porte toujours sur moi.

Fig., Son image ne me quitte pas, Son image est sans cesse présente à mon esprit.

Fig., Ne pas quitter quelqu'un des yeux, Ne cesser de le regarder.

QUITTER signifie aussi Se retirer de quelque lieu. Il a quitté la maison où il habitait depuis si longtemps. Il quitta Paris pour aller vivre en province. Ce scandale l'obligea à quitter le pays.

Quitter la chambre, Sortir. Ce malade n'est pas encore assez bien pour quitter la chambre.

Quitter le lit, Se lever. Depuis un mois, il n'a pas quitté le lit.

Quitter le grand chemin, S'écarter, se détourner du grand chemin.

Fig., Quitter le droit chemin, S'écarter de son devoir.

Fig., Quitter le barreau, le théâtre, Renoncer à la profession d'avocat, de comédien.

Prov. et fam., Qui quitte sa place la perd, Quand on ne prend pas soin d'occuper la place qui vous appartient, un autre s'en empare.

QUITTER signifie aussi Abandonner une chose, y renoncer, cesser de s'y appliquer, de s'y adonner. Il y a déjà quelque temps que cet officier a quitté le service. Il a quitté la religion de ses pères. Quitter une charge, un emploi, une profession, un métier.

Quitter la partie, Convenir que celui contre qui l'on joue a gagné. Il signifie aussi, figurément, Se désister de quelque chose, y renoncer. Vous ne voulez pas entendre raison, je quitte la partie.

Prov., Qui quitte la partie la perd, Celui qui quitte le jeu avant que la partie soit achevée, perd.

Quitter ses mauvaises habitudes, Y renoncer, s'en défaire.

Quitter le commerce du monde, Se priver du commerce du monde. Quitter le monde, Embrasser la vie religieuse; Aller vivre dans la retraite.

Fig., Quitter la vie, Mourir.

QUITTER signifie aussi Ôter quelque chose de dessus soi, s'en dépouiller, s'en débarrasser. Quitter ses vêtements. Quitter sa robe, son chapeau.

Quitter les étriers, Ôter ses pieds des étriers, volontairement ou involontairement.

Quitter le deuil, Cesser de porter des vêtements de deuil.

Fig., Quitter la robe, quitter l'épée, quitter la soutane, quitter le froc, Renoncer à la profession de la robe, de l'épée, à l'état ecclésiastique, à la vie religieuse.

QUITTER signifie aussi Céder, délaisser. Quitter tous ses droits. Il lui vend, quitte et délaisse tous ses droits à ce domaine. Quitter sa place à quelqu'un.

Fam., Je vous quitte la place, Je vous laisse, je me retire. Il signifie aussi, figurément : Je ne veux point contester, je vous cède.

QUITTER signifie encore Exempter, affranchir, décharger, tenir quitte, dispenser. Je vous quitte de tout ce que vous me devez. Je vous quitte des intérêts et du principal. Je vous quitte du reste.

Fam., Je vous quitte de vos compliments, de vos remerciements, etc., Je ne veux point de vos compliments, je n'ai que faire de vos remerciements, je vous en dispense. Il vieillit.

QUITTER s'emploie intransitivement dans le sens de S'en aller, se retirer de quelque travail, de quelque engagement. Tout le monde quittait. Tous les employés de l'établissement quittèrent à la fois. Ne quittez pas : on va vous parler.

4

Anagrammes de quitter

Nombre de lettres :

Mots précédents
quittance
quittancer
quitte

Mots suivants
quitus
qui-vive
quiz