1

barrer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

barrer(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de barrer :

Les synonymes Word de barrer :

7 : diriger

Les synonymes WordNet de barrer :

Les antonymes de barrer :

ouvrir, décadenasser, déverrouiller, ouvrant,e, décalotter, désengorger


2

Définition du dictionnaire Littré

> BARRER
Prononciation : bâ-ré
v. a.
Sens 1
Fermer avec une barre. Barrer une porte.
Séparer les chevaux par des barres de bois.
Sens 2
Terme de marine. Barrer un bâtiment, donner au gouvernail un mouvement trop fort sur un bord ou sur un autre.
Sens 3
Remuer avec une barre les poches contenant la soie dans un bain de teinture.
Sens 4
Intercepter. Barrer le passage à ceux qui viennent. Une rivière barrait le chemin à l'armée.
Absolument.
Fig. Faire obstacle à. Barrer quelqu'un, barrer le chemin à quelqu'un, le traverser dans ses projets.
Sens 5
En termes de vétérinaire, barrer la veine, extirper une veine superficielle, et lier les deux bouts du vaisseau ; opération que les maréchaux pratiquaient autrefois pour des engorgements des extrémités, et qui est justement abandonnée.
Sens 6
Faire des lignes ou ratures sur des passages d'écriture pour les annuler. On barra deux clauses dans l'acte. Barrez ces trois mots.
Sens 7
En termes de chasse, barrer une enceinte, la traverser avec un limier pour tâcher de mettre le cerf debout.
V. n. Se dit d'un chien qui balance sur la voie
Sens 8
Au jeu de creps, annoncer, quand les dés sortent du cornet, qu'on annule le coup.
Sens 9
Se barrer, v. réfl. Se fermer le chemin.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Barre ; Berry, baré, bigarré ; provenç. et espagn. barrar ; ital. barrare.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE BARRER. Ajoutez :
Sens 10
Dans l'Aunis, barrer un champ, le planter en vigne, ainsi dit à cause que les trous destinés à recevoir le plant sont faits avec une barre, Gloss. aunisien p. 70.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> BARRER
v. tr.
Fermer avec une barre par-derrière. Barrer une porte. Barrer une fenêtre.

Il signifie par extension Fermer, obstruer un Chemin, un passage. Barrer une route. Ils ont barré la rue avec des décombres. Les sables barrent l'entrée du port. On dit dans le même sens Avoir l'estomac barré.

Barrer le chemin, le passage à quelqu'un, Se mettre devant quelqu'un de manière à l'empêcher de passer.

Fig., Barrer le chemin à quelqu'un, et simplement Barrer quelqu'un, Le traverser dans ses projets, dans ses entreprises, lui susciter des obstacles. Le succès était infaillible, si un tel ne nous eût barré le chemin. Cet homme me barre dans tout ce que j'entreprends. On l'a barré dans ses projets.

Il signifie aussi Garnir, fortifier d'une barre. Barrer une table. Barrer les fonds d'un tonneau.

Il signifie encore Tirer un ou plusieurs traits de plume sur quelque écrit, pour montrer qu'on ne doit point y avoir égard, pour le biffer, l'annuler. Il faut barrer ces deux lignes. Barrer un compte, un article de compte.

En termes d'Art vétérinaire, Barrer un vaisseau, un nerf, Lier un vaisseau ou un nerf, afin d'empêcher une maladie de s'étendre d'une partie à une autre.

En termes de Blason, Barré d'argent et de gueules, À la barre d'argent, etc. Voyez BARRE.

En termes de Chirurgie dentaire, Dents barrées, Dents molaires dont les racines sont écartées ou tortueuses, de sorte qu'on ne peut les arracher sans briser et enlever une portion de l'arcade alvéolaire.

4

Anagrammes de barrer

Nombre de lettres :

Mots précédents
barrel
barrement
barren grounds

Mots suivants
barres de spa
barrette
barreur