1

mordre

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

mordre(verbe intransitif, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de mordre :

Les synonymes Word de mordre :

Les synonymes WordNet de mordre :

Les antonymes de mordre :

mâcher, économiser, fignoler, lécher, coudre, cicatriser, guérir


2

Définition du dictionnaire Littré

> MORDRE
Prononciation : mor-dr'
, je mords, tu mords, il mord, nous mordons, vous mordez, ils mordent ; je mordais ; je mordis ; je mordrai ; je mordrais ; mords, qu'il morde, mordons, mordez, qu'ils mordent ; que je morde, que nous mordions, que vous mordiez ; que je mordisse ; mordant, mordu, v. a.
Sens 1
Entamer avec les dents. Un chien enragé l'a mordu. Il a été mordu d'une vipère.
Fig.
Fig. Mordre le sein de sa nourrice, se montrer ingrat.
Fig. Se mordre la langue, voy. LANGUE.
Se mordre les lèvres de dépit, de rage, etc.
Fig. Se mordre les lèvres, signifie aussi se montrer étonné, surpris.
S'en mordre les doigts, s'en mordre les pouces, se repentir d'une chose qu'on a faite.
Se mordre les doigts, ses doigts, ronger ses doigts avec les dents, pendant qu'on est plongé dans la méditation et le travail.
Mordre ses ongles, se ronger les ongles avec les dents ; et fig. se travailler l'esprit pour faire quelque composition en vers ou en prose.
Fig. et familièrement. Je ne sais quel chien l'a mordu, je ne sais quel caprice le prend.
Sens 2
Par extension, entamer avec le bec ou les suçoirs, se dit en parlant des oiseaux, des insectes. Le perroquet le mordit. Cet enfant est tout mordu de puces.
Sens 3
Absolument. Ce chien est dangereux, il mord. Mordre dans un morceau de pain.
Fig. Il [J. B.
Mordre jusqu'au sang, serrer entre les dents jusqu'à ce que le sang vienne.
Mordre à l'hameçon, se dit du poisson qui saisit l'appât et l'hameçon.
Fig. Mordre à l'hameçon, se laisser séduire par une proposition qui a été faite pour tromper, pour surprendre.
Fig. Il mord à la grappe, il trouve agréable ce qu'on lui dit, ce qu'on lui propose.
Fig. Mordre à quelque chose, y prendre goût, y faire des progrès. Ce jeune homme mord aux mathématiques.
Il n'y saurait mordre, il ne peut comprendre, il ne peut réussir, et aussi il aspire à une chose à laquelle il ne saurait parvenir.
Sens 4
Poétiquement. Mordre la poudre, la poussière, la terre, être tué dans un combat.
Sens 5
Ronger, creuser, percer, en parlant de certaines choses qui exercent ces actions.
Terme de gravure. Mordre une planche, ou faire mordre une planche, lui faire éprouver l'effet de l'eau-forte.
Terme de teinturier. L'étoffe mord la teinture, prend la couleur.
Sens 6
V. n. Exercer une action corrosive, entamer. L'eau-forte mord sur les métaux. L'eau-forte n'a pas assez mordu sur cette planche. La lime ne mord pas dans l'acier trempé.
Sens 7
Terme de marine. Se dit de l'ancre dont la patte inférieure s'enfonce dans le sol.
Le vent mord au nord, il tend à passer vers le nord.
Sens 8
Faire impression sur.
Absolument. Terme de peinture. Se dit des couleurs qui s'attachent à la toile.
Sens 9
Empiéter.
Mordre dans un mur, avancer dans un mur. Cette pièce de bois ne mord pas assez avant dans le mur pour y tenir ferme.
Terme de couturière et de tailleur. Il faut mordre plus avant dans l'étoffe, il faut faire la couture un peu plus loin du bord de l'étoffe, pour qu'elle ne se défasse pas.
En termes d'imprimerie, la frisquette mord, les bords de la frisquette empêchent quelques portions de papier de recevoir l'impression.
Les dents de cette roue ne mordent pas assez sur les ailes du pignon, elles n'engrènent pas assez.
Sens 10
Fig. Faire une critique de quelqu'un ou de quelque chose comparée à une morsure.
Fig. Mordre en riant, faire, tout en plaisantant, quelque reproche incisif.
Sens 11
Se mordre, v. réfl. Se faire une morsure à soi-même. Il s'est mordu en mâchant.
Se faire des morsures l'un à l'autre. Ces chiens se sont mordus cruellement.
Fig. Ils ne se mordront pas, se dit de gens fort éloignés l'un de l'autre.
Fig. Se déchirer, se faire du mal.
PROVERBES
Cela ne mord ni ne rue, se dit d'une chose indifférente.
S'il t'égratigne, mords-le, se dit à quelqu'un pour l'exciter à se battre, à se venger.
C'est un beau mâtin s'il voulait mordre, se dit d'un homme qui paraît avoir tout ce qu'il faut pour faire une chose, sauf la volonté, le courage, etc.
Tous les chiens qui aboient ne mordent pas, se dit, en méprisant, des menaces.
Chien qui aboie ne mord pas, c'est-à-dire ceux qui font le plus de bruit ne sont pas les plus à craindre.
Mordu de chien ou de chat, c'est toujours bête à quatre pattes, c'est-à-dire : que le mal nous arrive par celui-ci ou par celui-là, c'est toujours la même chose.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. mordre ; espagn. et portug. morder ; ital. mordere ; du latin mordere ( 1er e long). Le français et le provençal ont rendu brève la syllabe de, dit mordere ( 1er e bref), et reculé l'accent ; d'ailleurs le supin morsum et le parfait momordi se rapportent à un mordere ( 1er e bref) plutôt qu'à un mordere ( 1er e long) ; et il est possible que les langues romanes représentent une forme archaïque conservée populairement. Mordere se rattache au radical sanscrit mard, broyer.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MORDRE
(Je mords, tu mords, il mord; nous mordons. Je mordais. Je mordis. Je mordrai. Mords. Que je morde. Que je mordisse. Mordant. Mordu.) v. tr.
Serrer avec les dents de manière à entamer. Un chien l'a mordu, l'a mordu au bras. Ce chien mord les passants, leur mord les jambes. Être mordu par un chien enragé. Il s'est mordu la langue. Il l'a mordu jusqu'au sang. Absolument, Ce chien mord cruellement. Mordre dans un morceau de pain.

Par extension, il se dit aussi des Oiseaux, de quelques insectes et de la vermine. Le perroquet mord. Cet enfant est tout mordu de puces.

Fig. et fam., Mordre le sein de sa nourrice, Se montrer ingrat.

Fig. et fam., Se mordre la langue, S'arrêter au moment de dire ce qu'on ne doit ou qu'on ne veut pas exprimer. J'allais en trop dire : je me suis à propos mordu la langue. On dit aussi Se mordre la langue d'avoir parlé, S'en repentir.

Fig. et fam., S'en mordre les doigts, s'en mordre les pouces, Se repentir d'une chose qu'on a faite. J'ai eu trop de confiance en lui, je m'en mords les doigts.

Prov. et fig., Chien qui aboie ne mord pas. Voyez CHIEN.

Fig. et fam., Mordre à la grappe, Saisir avec empressement une proposition, croire aveuglément à une promesse.

Fig. et fam., Mordre à l'hameçon, se dit d'une Personne qui se laisse séduire par une proposition qui cachait un piège.

Fig., Mordre la terre, Être terrassé. Il a fait mordre la terre à son adversaire.

Poétiquement, Mordre la poussière, Être renversé, tué dans un combat.

MORDRE signifie familièrement Prendre du goût pour une étude, y faire des progrès. Cet enfant commence à mordre au latin.

Il se dit figurément de Plusieurs choses inanimées qui rongent, qui creusent ou qui percent. L'eau-forte mord sur les métaux. L'eau- forte n'a pas assez mordu sur cette planche. La lime ne mord point dans l'acier bien trempé. Le burin a trop mordu en cet endroit. L'ancre n'a pu mordre sur ce fond de rocher.

Cette vis n'a pas mordu dans le bois, Elle n'a pas pénétré dans le bois.

Les dents de cette roue ne mordent pas assez sur le pignon, Elles n'engrènent pas assez.

En termes de Pêche, il signifie saisir l'appât. Le poisson mord, ne mord pas.

En termes de Gravure, Mordre une planche, ou Faire mordre une planche, Lui faire subir l'action de l'eau-forte, après avoir découvert en différents endroits, à l'aide d'une pointe à graver, le vernis dont elle est enduite.

MORDRE, en termes de Typographie, signifie Dépasser, déborder. La vignette mord sur les lettres, Elle avance sur les lettres.

En termes de Couture, Il faut mordre plus avant dans l'étoffe, Il faut faire la couture un peu plus loin du bord de l'étoffe, pour qu'elle ne se défasse pas.

MORDRE signifie, au figuré, Médire, reprendre, critiquer, censurer avec âpreté. Il cherche à mordre sur tout. Il n'y a point à mordre sur sa conduite. Il ne donne point à mordre sur lui.

4

Anagrammes de mordre

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de mordre

Mots précédents
mordoré,e
mordorer
mordorure

Mots suivants
mordu,e
moreau, f.morelle
morelle