1

écouter

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

écouter(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de écouter :

3 : influent, suivi, regardé, populaire, respecté.

Les synonymes Word de écouter :

Les synonymes WordNet de écouter :

Les antonymes de ecouter :

disputer, haïr, gérer, gouvernant,e, gouverner, gouvernés, aiguillée, aiguiller, axer, conduire, conduite, présider, régenter, régie, régir, télécommander, payer, verser, piloter, cornaquer, président, inspirant,e, inspirer, acheminer, commander, gérant,e, commandant, présenter


2

Définition du dictionnaire Littré

> ÉCOUTÉ, ÉE
Prononciation : é-kou-té, tée
part. passé.
Sens 1
À qui on prête l'oreille. Écouté d'une nombreuse assemblée.
Sens 2
Fig. Pour qui on a déférence, attention. Un homme fort écouté.
À quoi on cède, on se rend.
Sens 3
Terme de manége. Des mouvements écoutés, mouvements faits avec beaucoup de précision.
Pas écouté, un pas d'école, un pas raccourci, qui écoute les talons, c'est-à-dire qui ne se jette ni sur l'un ni sur l'autre.
> ÉCOUTER
Prononciation : é-kou-té
v. a.
Sens 1
Prêter l'oreille pour entendre, prêter son attention à ce qu'on vous dit. Écoutez-moi attentivement. Écouter la leçon du maître.
Sens 2
Absolument. Je suis venu ici pour écouter.
Terme de théâtre. Cet acteur sait écouter, se dit d'un acteur qui est bien en scène quand l'interlocuteur lui parle.
Écoute ! écoutez ! Apostrophe pour appeler quelqu'un ou pour fixer l'attention.
Écouter aux portes, commettre des indiscrétions de curiosité, et aussi se tenir au courant des choses secrètes.
N'écouter que d'une oreille, faire peu d'attention, ne faire aucun cas de ce qu'on dit.
Sonnez comme il écoute, se dit à une personne qui veut faire écouter un bruit qui n'existe pas réellement. Ce semble une contre-petterie plaisante pour : écoutez, comme il sonne.
Par plaisanterie. Un écoute s'il pleut, un moulin auquel l'eau manque souvent, ou qui ne va que par écluses ; et fig. un homme faible que la moindre chose arrête ; une promesse illusoire.
Sens 3
Par extension. Écouter, donner audience, entendre une réclamation, une demande, une observation.
Écouter quelqu'un en confession, recevoir sa confession.
Écouter un amant, ne pas repousser ses hommages.
Accueillir, ne pas repousser.
Sens 4
Se laisser aller à un sentiment ou à une passion.
Écouter trop son mal, s'en affecter trop vivement, se trop ménager.
Sens 5
Terme de manége. Écouter son cheval, être attentif à ne point le déranger de ses airs quand il manie bien.
On dit qu'un pas écoute les talons, quand il ne se jette ni sur l'un ni sur l'autre talon.
Sens 6
S'écouter, v. réfl. Prêter attention aux pensées qui surgissent dans l'esprit.
N'écoutez que vous-même, ne consultez que vos propres inspirations.
S'écouter parler, et, absolument, s'écouter, se dit de quelqu'un qui parle lentement et qui affecte de bien dire.
Se laisser aller à l'intérêt pour soi-même.
S'écouter, ménager ses forces, sa santé. Il s'écoute trop. Il ne faut pas s'écouter.
HISTORIQUE
Xe s.
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguign. acoutai ; Berry et picard, acouter ; wall. hoûter ; namur. choûter ; rouchi, ascouter ; provenç. escotar, escoutar ; catal. escoltar ; espagn. escuchar ; portug. escutar ; ital. ascoltare ; du latin auscultare. Caper, grammairien latin, remarque qu'il ne faut point prononcer ascultare, ce qui prouve que cette prononciation était populaire. C'est celle que les langues romanes ont retenue ; quelques-unes ont changé l'as initial en es, par une méprise très naturelle, tant de mots commençant par es. Les étymologistes croient que aus-cultare est composé de aus, ancienne forme, oreille, et cultare ou clutare, fréquentatif de cluere, entendre : percevoir par l'oreille.
3

Anagrammes de écouter

Nombre de lettres :

Mots précédents
écourter
écoutable
écoute

Mots suivants
écouteur
écoutille
écouvillon